Vidéo Burning Wheels interview Arthur Dietrich

LC. Bonjour Arthur, peux tu te présenter rapidement aux lecteurs?

AD. Hello , je m’appelle Arthur Dietrich, j’ai 29 ans. Je roule en BMX depuis 15 ans et en moto depuis 7 ans. Hormis le BMX J’ai fondé 2 entreprises pendant mes études  que je gère maintenant à temps plein.

Quel a été ta première moto?

Ma première moto a été une KX 80 quand je faisais du motocross puis j’ai arrêté car trop compliqué niveau logistique et trop couteux, je me suis donc focalisé sur le BMX. Ma première moto « homologuée » a été une Harley Davidson 883 Iron, j’ai eu un immense coup de coeur sur cette moto à sa sortie et j’ai fait le pas en 2010 si mes souvenirs sont bons!

arthur-dietrich-road-trip harley-davidson-1

On va parler de cette vidéo Burning Wheels, comment est né ce projet?

J’ai toujours aimé organiser des voyages qui sortent du commun tout en restant dans mon univers comme mon tour du monde en 2013 pour rider les meilleurs spots mondiaux de BMX. Cette fois-ci l’idée était de partir en mélangeant mes 2 passions qui sont le BMX et la moto sur un road trip de 3000 km pendant 10 jours en Harley-Davidson avec mon bike sur la moto. J’ai décidé de partir avec un très bon ami, Florent Delahaye, (créateur de l’agence de production vidéo WTF) qui s’est occupé de capturer des images magnifiques. Nous partageons les mêmes passions pour la moto et le BMX, c’était donc la personne idéale pour ce projet!
Combien de temps as tu mis pour la préparation de ce voyage?

Organiser le trip nous a pris 3 mois, on a du préparer la route et regarder les différents spots de street, bowl et skatepark , parler à mes sponsors du projet, prévenir les amis sur les différents spots.

arthur-dietrich-road-trip harley-davidson-2

On a souvent discuté auparavant ensemble que tu aimerais bien mettre un porte vélo sur une moto, je vois que tu as réalisé ce rêve, peux tu nous en dire plus?

Yes exactement! On a fait un bon benchmark sur Instagram pour voir ce qui se faisait de mieux puis avec l’équipe d’ATS nous nous sommes rabattus sur une option plus facile, plus safe avec une prise vent minimale et rester le plus possible dans les normes. J’ai beaucoup travaillé avec Salvatore de chez ATS pour arriver à la meilleure solution (un grand merci à lui encore et ATS). Au final on s’est inspiré des installations pour le surf à la Deus Ex Machina.

Pourquoi as tu choisi une Dyna Street Bob pour ce long voyage? Si tu devais décrire cette moto en 3 mots, que dirais tu?

J’ai choisi une Street Bob car j’aime bien son design, son confort de conduite et également la contenance de son réservoir qui nous permettait de nous arrêter moins souvent pour faire boire la bête.

Cette moto en 3 mots?

Coupleuse, confortable et joueusearthur-dietrich-road-trip harley-davidson-10

Tu as fait les villes suivantes : Paris, Bordeaux, Biarritz, Hossegor, Bilbao, Pampelune, le désert des Bardenas Reales, Toulouse et Marseille. A chaque endroit tu avais prévu des spots pour rouler en BMX? Combien de temps à duré ce road trip?

On a fait 3000 km en 9 jours on a vraiment essayé de rider en BMX sur le maximum de spots, on s’est régalé sur les skateparks old-school en Espagne comme Leioa un bowl mythique au pays Basque.  Le trip était super crevant car enchainer la route  puis direct sur une session de riding en BMX ça nous a vite crevé et les nuits étaient courtes car on croisait pas mal de potes sur la route du coup on va dire que l’on ne mettait pas trop de temps à s’endormir

arthur-dietrich-road-trip harley-davidson-4

Pendant que tu étais à Biarritz, il y avait le Wheels and Waves, que penses tu de cet événement?

C’était ma 3ème édition du Wheels and waves, j’aime vraiment cet évent, tu sens que c’est un crew de passionnés qui ont monté ça, c’est vraiment l’occasion de rencontrer beaucoup de monde de voir de belles machines et de découvrir le pays Basque. Le spot de cette année était vraiment cool par contre le temps n’était vraiment pas au RDV. L’équipe des Southsiders savent organiser une gros évent tout en gardant l’ADN des premières éditions ce qui n’est pas très évident, combien d’événements en BMX ou en moto ce sont transformés en foire à la saucisse en grandissant donc bien joué les gars!  Je me souviens des rides de l’année dernière ou on te donnait ton road book pour découvrir à ton rythme la région, c’était également l’occasion de se faire de nouveaux potes sur la route.

arthur-dietrich-road-trip harley-davidson-7

Quel est la ville que tu as le plus aimé pendant ce voyage?

Le plus beau spot pour Florent et moi était sans aucune hésitation le désert des Bardenas Reales en Espagne, je conseille d’aller le faire en moto (2 ou 3 heures de route depuis le Wheels and waves) les paysages sont magnifiques, on se croirait dans le Grand Canyon. Pour la petite histoire cet endroit a été utilisé pour tourner les films de Western Européens dans les années 70. Bref à mettre dans votre liste de road trip!

As tu profité de ton séjour pour faire de belles rencontres?

J’ai une phrase que j’aime bien qui répondra en partie à ta question  » Voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager, c’est se déplacer. » Dans notre cas on a vraiment voyagé, nous avions fait exprès de ne pas tout prévoir sur notre trip pour rencontrer un maximum de personnes sur notre route et laisser place à l’imprévu.  On a rencontré un anglais sur la route du Wheels and waves en Harley avec un casque de ski qui s’était décidé de faire le ride Angleterre Biarritz en une traite haha!

On a pu voir beaucoup d’amis, passer du temps avec eux je pense entre autre à mon pote photographe Bastien Bonnarme, Lucas Abtey et j’en passe!

arthur-dietrich-road-trip harley-davidson-6

arthur-dietrich-road-trip harley-davidson-3

Partagerais tu une anecdote avec nous?

Nous avons des dizaines d’anecdotes à raconter de ce trip, le ride avec des pluies torrentielles en Espagne, la fois ou nous avons presque fini au poste de police pour filmer une séquence en BMX en plein coeur de Bilbao mais ce qui me fait sourire à chaque fois c’est se souvenir le regard des gens sur les routes quand ils voyaient notre installation moto+BMX en les dépassant.

On te voit souvent rouler sur différents modèles de la gamme Harley-Davidson, quel est ton modèle que tu préfères pour la ville au quotidien et celui pour les voyages?

Cela va dépendre du temps de ta manière de rouler, si tu veux tracer et faire le moins de stop possible j’ai un faible pour la street glide, mes préférées pour la ville au quotidien sont la 48  et la 72 pour se faufiler partout  et surtout pour leur look! 

arthur-dietrich-road-trip harley-davidson-8

arthur-dietrich-road-trip harley-davidson-9

Quelle est ton actualité dans le milieu de BMX, voyage, contest, etc…?

On rentre en plein dans la période hivernale je vais commencer à aller rider dans les grands skateparks couverts comme Abbeville ou Adrenaline Alley en Angleterre. Je vais aussi voir pour commencer un nouveau projet pour 2016!

Veux tu remercier des personnes?

Un grand merci à Harley Davidson France, agence WTF et à la concession ATS Bastille d’avoir rendu ce trip possible. Florent et Bastien d’avoir assuré les images et d’avoir été les meilleurs travel buddies !

Un grand merci aussi à Marshall, WeSC, Atelier Auguste, Sellerie Georges, Pull-In et Electric pour le soutien!

Ma copine pour me soutenir toujours à fond sur tous mes projets, mon pote et associé Pierre d’avoir tenu les rennes de la société pendant ce trip et à toi Laurent pour cet interview

Je te remercie d’avoir participé à cet interview, au plaisir de rouler de nouveau prochainement ensemble. 

Vous pouvez retrouver Arthur sur Instagram @arthurdietrich

Photos : Bastien Bonnarme et Agence WTF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *