Une semaine en BMW R nineT

Le vendredi 10 octobre, je me rends au siège de BMW Motorrad France à Montigny-le-Bretonneux pour récupérer une R nineT pour un prêt de quelques jours. Dans le hall d’entrée, quelques modèles de la marque sont exposés, il y a une Mini, BMW série 4 et une BMW R nineT, je suis donc au bon endroit.
Après avoir été correctement accueilli par de charmantes hôtesses d’accueil, discuté un peu avec Sébastien Lorentz, le Directeur Marketing qui a accepté de me prêter la moto, cinq minutes plus tard, je rencontre Jéremy, mon contact sur place pour me présenter la moto et me faire remplir les différents documents administratifs.

BMW Motorrad R nineT Neo retro
La moto de prêt est la NineT bien entendu, mais par chance, pas celle de base, la mienne est équipée de la selle pilote custom (le capot de selle gris), version solo donc pas de cale pied passager, d’un cache carbone qui protège le moteur,  des protections en caoutchouc aux niveaux des genoux sur le réservoir ainsi que des clignotants LED avant et arrière,  il y a presque toutes les options du catalogue.
Je décide de monter sur la moto, un demi tour de clé, le tableau de bord s’allume, tous les voyants clignotent et s’éteignent aussitôt, j’appuie sur le bouton rouge et ça démarre, un coup d’accélérateur au point mort pour entendre le son du moteur, je sens tout de suite la moto qui part légèrement vers la droite, c’est assez marrant, mais j’entends surtout un son magnifique qui vient de la ligne d’échappement double sortie en inox Akrapovic montée d’origine.
Ne connaissant pas la moto, je prends mes repères, je m’aperçois que mes pieds sont bien à plat au sol, je règle mes rétroviseurs, je commence à rouler, essaie du frein arrière 2 pistons et frein avant à faible allure, Brembo 4 pistons avec deux disques 320mn, ça me convient.
Je redescends pour faire le tour de la moto encore une fois, j’aime beaucoup le phare rond, les jantes alu sont très sympas, certaines personnes préfèrent les jantes à bâtons. Le réservoir noir brillant et alu brossé est de très bon gout ainsi que le jaune anodisé de la fourche inversée.
Au niveau du tableau de bord, je pourrais me passer du compte tour, mais le rapport engagé, je trouve ça terrible. C’est le moteur 1170cm3 bicylindre à plat refroidi à air et huile, celui qui était sur les GS et RT qui est sur cette moto (pratique ce moteur, ça protège du vent au niveau des pieds)

BMW Motorrad R nineT Neo retro

Je quitte la zone d’entreprises et très rapidement, je me rends compte que je dois appuyer un peu trop fort sur le frein arrière, car l’ABS s’active et je sens une sensation étrange sous mon pied droit, ce n’est pas gênant, c’est juste bizarre la première fois, c’est ok, je peux maintenant m’engager sur l’autoroute. Comme sur ma moto, le frein moteur est assez puissant, en rétrogradant bien et en gardant mes distances, je n’utilise pas trop les freins.

BMW Motorrad R nineT Neo retro
Sur cette BMW, je m’aperçois qu’il faut vraiment regarder le compteur car l’aiguille monte très vite, sur l’autoroute, petit rappel à l’ordre pour revenir à la bonne vitesse sur ce type de route, je ne suis pas là pour faire de la vitesse, mais bien pour essayer une moto dans un usage classique.
Je décide après mon travail de passer ma soirée sur Paris pour découvrir cette ville au guidon d’une BMW. Je fais exprès de prendre des routes que j’ai l’habitude d’emprunter pour m’y rendre, c’est à dire, la N118, les quais de Seine à partir de Boulogne jusqu’à la Tour Eiffel, ça me permet de comparer la tenue de route.
A l’heure où je suis parti, j’ai du un peu slalomer pour me frayer un chemin, je m’aperçois que cette moto est très maniable, le frein avant a du mordant, la fourche plonge, mais ce n’est pas gênant, ce n’est parce qu’il y a l’ABS qu’il faut lui faire entièrement confiance, je roule donc prudemment. Ce genre de moto procure des sensations déjà entre  50 km/h et 100km/h, pas la peine de rouler à 160km/h pour être convaincu.

BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
En me dirigeant vers les Champs Elysées en passant par la Tour Eiffel, je fais connaissance au feu rouge d’Olivier qui roule en BMW R80/7 de 1979, ça moto à pratiquement mon âge, nous profitons de ce moment pour prendre une photo souvenir de cette rencontre, je m’aperçois vite aussi que cette moto ne laisse pas indifférent les touristes et les passants (nous sommes au niveau de la rue Montaigne, sur les Champs Elysées)

BMW Motorrad R nineT Neo retro
Le samedi, j’en fais trois heures le soir sur Paris, roulez la nuit est une autre sensation et j’en profite un maximum, mais le lendemain, j’ ai prévu d’en refaire et tôt.
Le jour J arrive, nous sommes dimanche matin et j’ai rendez vous avec mon frère pour tester cette moto à la campagne, nous nous donnons rendez au golf de St Aubin pour un départ d’une bonne balade dans la Vallée de Chevreuse et non d’un 18 trous.
Pas de chance, une fine pluie tombe, on est prêt, nous n’allons pas renoncer, il faudra juste être encore plus prudent.
La balade commence, le ciel est gris et les routes sont humides, les pneus montés (Continental ContiRoad Attack2) ont l’air d’être bien, en tout cas, j’ai confiance. Plus je fais de kilomètres, plus je découvre cette moto, la confiance arrive, la moto penche plus, cette moto est joueuse et je suis joueur, nous allons nous entendre. Mon frère et moi connaissant bien cette Vallée, nous décidons de faire notre parcours habituel, là où il y a des grandes courbes et des virages serrés et quand ça monte et ça descend, c’est encore mieux.
Malgré le sol humide par endroit, la tenue de route est vraiment très correcte, la suspension avant est vraiment très agréable, elle absorbe bien les défauts de la route, je n’ai pas touché au réglage de l’amortisseur.  Nous avons fait une centaine de kilomètres avant de rentrer.
Nous profitons de cette matinée pour faire des photos qui alimenteront cet article, (merci Stef  d’avoir fait le photographe).

BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro

Le temps n’ayant pas été au top la veille, je décide de reprendre la moto le lundi midi pour refaire des photos avec la Gopro et tester par temps bien sec les sinueuses dans la campagne.
Je pousse un peu plus la moto dans les courbes, elle se comporte très bien, à un moment, sur mon chemin, de la terre d’un tracteur en sortie de courbe me fait réagir très vite, lors du freinage bien prononcé, la moto se comporte très bien, en réalité, j’aime beaucoup ce style de freinage.

BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retroBMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro

Je décide de passer ma semaine sur cette moto pour aller travailler, le mardi soir, j’ ai rendez vous avec une cinquantaine d’amis d’un groupe sur Facebook qui roule en moto néo rétro custom pour faire une virée nocturne à partir de 23h en plein Paris, beaucoup d’entre eux suivent mon blog et me demandent mon avis sur la BMW, je pense que mon sourire sur mon visage fait comprendre que je suis ravi de cet essai pour le moment.
Les trois jours suivants, j’ai peu roulé car j’en avais déjà bien fait le tour. Sur le chemin du retour, j’en profite encore un peu, je sais que je vais devoir la rendre, j’ai un petit pincement au coeur au moment de tourner le clé de contact pour l’éteindre.

Je ne peux pas comparer mon Sportster à cette moto, l’usage n’est pas le même, mais celle-ci a vraiment un point commun avec mon Iron, c’est qu’au feu rouge, que les gens soient en moto, scooter ou voiture, ils discutent avec moi. J’ai pu faire l’expérience en la laissant sur le côté en buvant un café, les passants s’arrêtent et admirent, ne connaissant pas souvent le modèle, ils tournent autour.

BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro

Je fais parti des gens qui depuis que je roule en deux roues disent bonjour à chaque motard que je croise d’un signe de la main, de la tête ou du pied, je me prends souvent des vents en semaine par les BMistes. Je me suis dis qu’en roulant aussi en BMW, ça changerait, en faite, ça n’a pas changé, en réalité le signe entre motard ne se pratique pas avec les personnes qui utilisent leur moto comme utilitaire à priori car si vous croisez le week end des motards en GS1200 ou RT12OO qui traversent la France, eux disent bonjour sans problème. Conclusion, en semaine, j’attendrais qu’ils me disent bonjour et le week end, je ferais comme d’habitude.

BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro
BMW Motorrad R nineT Neo retro

C’est presque la fin, à la question, est ce que j’achèterais cette moto? Je répondrais oui sans hésiter si j’avais les moyens, elle est facile à conduire, procure du plaisir, elle freine bien, le moteur est confortable, sportif si besoin et elle est facilement customisable.
Pour conclure, je remercie BMW France pour leur confiance et le prêt de cette moto et surtout Sébastien Lorentz qui m’a permis de réaliser cet essai.

Vous pouvez voir d’autres photos ici sur Facebook Publication by Chazster ainsi que sur Instagram

This article has 6 Comments

  1. Bonjour Laurent,

    Juste une question, certe tardive vu la date de ce post, mais j’aimerai avoir ton avis sur le fait de choisir cette nine T en première moto…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.