Triumph Street Scrambler à l’essai

Il y a deux ans, j’avais testé la Triumph 900 Scrambler, vous pouvez retrouver l’article sur le site en cliquant sur le lien. Il y a quelques semaines, j’ai pu aller m’amuser avec la nouvelle Triumph Street Scrambler et je dois dire que c’était plutôt sympa.

Comme d’habitude pour ce genre de moto, je pars la tester sur l’asphalte et sur la terre histoire de faire des photos et voir si cet usage est recommandé pour ce style de moto.

Lors de cet essai, le temps n’était pas terrible du coup, dans la campagne, la terre était grasse et l’herbe un peu mouillée. Cela qui m’a permis de rapidement voir deux choses. Les pneus montés d’origines ne sont pas adaptés à ce type de sol et que les reposes pieds avec le revêtement en caoutchouc sont très glissants même avec des semelles ranger. Il suffit de changer les reposes pieds ou d’enlever les caoutchoucs pour ne pas glisser. Pour les pneus, il faut mettre des pneus plus adaptés comme les Continental TKC80 qui passent sans problème. Les pneus d’origines sont par contre très bien sur la route même par temps de pluie. Au passage, la roue avant passe de 18 à 19, on est juste un peu plus haut mais on ne voit pas une grande différence quand on roule. Je suis tout de même parti à l’aventure sur des chemins de terre, l’envie était trop forte, ça glissait dans tous les sens, je partais en travers. Je me suis régalé.

Sur la terre ou gadoue, je conseille avant de s’engager de bien désactiver l’ABS et l’anti patinage. Sur cette moto, c’est super simple, on met « on » ou « off » dans le menu déroulant. Si vous laissez l’ABS, le freinage risque d’être un peu compliqué pour s’arrêter au bon moment. Pareil pour l’anti-patinage, si on est dans la boue, ça va être chiant pour s’en sortir surtout avec ces pneus.

Après sur cette moto, on retrouve beaucoup de choses intéressantes comme au niveau du compteur l’affichage du rapport engagé, le niveau d’essence, dans le défilement, on peut même voir ce qui reste d’essence en kilomètres. Pour moi c’est vraiment les choses les plus importantes. Il y a l’heure mais ne reste pas par défaut. La selle est bien confortable et pas trop large.

Pour ce qui est du comportement, la moto est super cool, le moteur 900 est très agréable, j’avais déjà eu l’occasion de conduire la Street twin. Si on doit ouvrir un peu, c’est faisable et ça envoie bien. Il faut être raisonnable tout de même.

Ce qui est bien sur cette moto sur la route comparativement à l’ancienne version, c’est l’ABS, par chance, je ne l’ai pas déclenché une fois mais je sais qu’il est là et que ça fonctionne. Il s’est déclenché sur la terre les fois où j’avais oublié de le désactiver.

Je n’ai pas essayé cette moto en duo car j’avais la selle solo et un support de bagage donc, je ne pourrai pas parler de son comportement en duo ni du confort du passager. Autrement, il y a un petit pouf qui se met à la place du support bagage.

Pour ce qui est du look, j’aime beaucoup, le moteur noir claque bien, elle fait vraiment rétro comme il faut, l’échappement Vances and Hines lui va très bien, il aurait fallu enlever les supports de reposes pieds passager pour donner un style plus cohérent car elle était solo et lui mettre les TKC80. Pour comparer ce modèle avec l’ancien Scrambler, même avec le pot Vances and Hines, le pot est gênant par contre la sonorité est superbe. Au moins un scrambler vendu avec des jantes d’origines à rayons.


Après avoir été autant dans les chemins, il à fallu la passer plusieurs fois au nettoyeur haute pression pour la remettre clean.

En tout cas, même si c’était chaud parfois avec les pneus dans les chemins où je suis passé le matin et le soir, je me suis régalé avec cette moto. Une moto loisir, pour aller travailler sans forcément passer par les chemins pour s’y rendre. Pour un jeune permis, c’est top, ça ne pousse pas à l’excès et elle est sécurisante.

Prix : A partir de 10800€

www.triumphmotorcycles.fr

Merci à Triumph France pour leur confiance.

This article has 5 Comments

  1. Superbes photos comme d’habitude. ça devait petre bien fun dans les chemins.

    Ce Street Scrambler est superbe, surtout avec sa peinture vert mat. Mais face à la T100 elle fait un peu plus « Petite Moto » à mon gout.
    Est-ce qu’elle pourrait être adaptée à un grand gabari ?

    Cet essai me met sérieusement le doute sur mon choix d’une Triumph A2. : Bonneville T100 Black ou Chrome, Street Scrambler… Le plus dur est de choisir !

    1. Bonsoir Pierre, merci pour ton message. Je dirais maxi 185cm mais il faut tester, ça peut faire bizarre esthétiquement mais tu peux être très à l’aise dessus. C’est une question d’ergonomie. Je crois qu’un essai en concession s’impose. Laurent.

  2. Salut, pour répondre à la question sur le grand gabarit: j’ai la précédente version du scrambler (sans ABS, donc) et je mesure 1m90. Elle est, pour moi, très confortable, plus que que la T100 (j’en ai eu une pendant un an) qui est plus basse, avec des commandes plus rapprochées et sur laquelle j’étais vraiment tassé.
    en installant un guidon large et haut, et des rehausses de chez free spirits
    ( http://www.freespiritsparts.com/fr/triumph/cadre-et-suspension/risers-block-noir-pour-triumph-classic.html )
    on gagne de la hauteur, je préfère, ça me donne moins l’impression d’être un crapaud assis sur un tricycle….Evidemment, ça n’augmente pas le triangle avant des commandes donc le confort direct des jambes, mais bon un scrambler , c’est pas fait pour faire 10 heures de trajet sur autoroute…

  3. Fan de Chazster !
    Moi je roule en scrambler … Ducati, pompe à feux débridé, après un coupleux scrambler home made sur base Sportster 48.
    J’aime ces Triumph est je roulerais dessus sans doute.
    Qu’en est-t-il du 900 face au T120 ?
    As-tu essayé le 1200 Laurent ?
    Pas pour le style, les Triumph l’ont toutes, mais plutôt sur le comportement moteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *