Shoei NXR à l’essai

Cet article est pour vous parler du casque Shoei NXR. Je roule depuis le début de l’année avec et je crois que j’ai eu toutes les conditions météorologiques pour avoir un avis pertinent. J’ai choisi ce casque pour aller avec le style de ma BMW R nineT, j’aimais beaucoup la forme et design du casque, j’ai opté pour un coloris qui fait penser à BMW avec les trois bandes de couleur. Il y a un côté blanc et un côté noir. Le modèle est le Recounter TC-10. Je l’ai pris en taille Small comme mes autres casques de la marque. J’aime assez quand un casque est bien serré sans point dur sur le front ou sur les tempes, qu’il fasse un avec moi.
Composition de la coque ; superposition de couches de « fibre organique » et fibre multi-composite pour une coque absorbante à la rigidité optimale. Calotin polystyréne á multi-densités, système E.Q.R.S. pour retirer le casque plus facilement par les secours avec les languettes rouges. (Emergency Quick Release System). Shoei.
Place à l’essai. Quand je l’ai eu en janvier, il ne faisait pas très chaud, j’étais vraiment content de mettre un casque intégral. En hiver, on cherche un casque où on peut respirer sans avoir de buée au feu rouge mais surtout un produit bien isolé. Il faut un minimum d’air qui rentre et qui s’échappe pour respirer correctement et ne pas tourner de l’oeil. Ce que j’apprécie le plus est certainement le champ de vision, il est large, quand on se penche un peu derrière le guidon en levant la nuque, la visibilité est bonne. Quand je dois jeter un œil dans mon angle mort, comme le casque n’a pas une grande mentonnière, il ne vient pas buter dans l’épaule et je vois correctement si je peux m’engager ou doubler.
Je trouve que la distance entre la bouche et la mentonnière est correcte. On respire bien. Quand on ouvre la ventilation au niveau du menton, il a de l’air qui passe mais pas énormément. L’air n’arrive pas au niveau de la bouche, il remonte devant les yeux mais sans gêne, c’est proche de la visière, derrière le cache-nez. Pour avoir plus d’air dans le casque, vous pouvez retirer la bavette anti-remou, mais il y aura un peu plus de bruit, elle est bien pratique en hiver. Il y a une entrée d’air au niveau du front et deux sur le dessus du casque que vous pouvez ouvrir ou fermer. Le flux air passe ensuite dans les canaux dans la calotte et ressort sous l’aileron. En hiver, si vous ouvrez, vous vous rendez rapidement compte du flux d’air qui passe. Avec des températures au dessus de 20 degrés, c’est moins évident de se rendre compte de l’efficacité. Quand vous avez les entrées d’air sur le dessus du casque ouvertes, si vous tournez la tête, vous entendez un sifflement. Comme c’est un mouvement rapide, ce n’est pas très désagréable longtemps.
Le cache-nez est efficace, je peux rouler la visière ouverte sans avoir de l’air dans les narines.  La visière est crantée, vous pouvez la positionner à différents niveaux, je trouve que le mieux est le plus haut ou fermé. Contrairement au Shoei GT Air 2 que j’ai testé dernièrement, malheureusement, il n’y a pas la micro-ouverture qui permet de juste laisser passer un filet d’air. Sur le NXR, l’ouverture minimum est un peu plus haute et l’air devient gênant au niveau des yeux.
J’ai pu tester ce casque avec la BMW S1000XR, c’est vrai que derrière la bulle, on peut facilement rouler avec la visière ouverte. Sur la NineT, on peut mais à faible vitesse avant que ça devienne désagréable. Deux raisons, le bruit du vent et bien entendu, la tête part en arrière à cause de la visière qui est levée.
En parlant de visière, le Pinlock qui équipe ce casque est vraiment très éfficace. Dans toutes les conditions climatiques que j’ai conduit,  je n’ai jamais eu de buée. Même après 45 minutes sous la pluie. On peut le voir sur la photo ci-dessous, il y a de la buée sur le côté mais pas dans le champ de vision. Il ne faut pas avoir de l’eau côté intérieur sinon ensuite, la buée arrive. On a se reflex en arrivant au feu rouge d’ouvrir un peu mais c’est prendre le risque d’avoir de l’eau qui rentre. J’ai une visière fumée « medium smoke », c’est assez pratique quand on roule avec un ciel lumineux ou quand il y a du soleil. Par contre, si vous devez rouler de nuit, cette visière est interdite et en même temps, je dirai qu’ils ont raison. De plus en plus l’éclairage est éteint sur certaines portions de route, donc la visière fumée n’est pas une bonne idée à mon avis pour l’avoir vécu il y a quelques années.
Par contre, il existe une visière photochromique. Un collègue m’a prêté la sienne une journée. Le montage est simple, le Pinlock est facile à mettre et la visière ensuite se clips rapidement.  Quand je suis parti le midi, la visière était claire dans le parking et en très peu de temps en sortant avec un soleil, la visière s’est teintée. Je suis passé dans deux tunnels, aucun changement de teinte, trop rapide même sur un tunnel de 500 mètres. J’ai pu me rendre compte du temps de changement de teinte en revenant au parking, la visière a mis plus de 25 minutes avant de repasser claire. Le temps pour que la visière revienne claire faire selon la température, la luminosité et l’humidité. Le produit est vraiment bien, je recommande. La visière se manipule de préférence avec la main gauche, plus simple en roulant. Il y a un clips pour la verrouiller, s’il est mal enclenché, de toute façon, ca va siffler légèrement. Vous pouvez régler la visière si elle n’est pas bien ajustée sur le joint silicone, il y a une molette de réglage, 4 positions.
Visière photochromique

A l’intérieur du casque. Mes joues sont un peu compressées, je ne mâcherai pas un chewing-gum correctement, je risquerai de me mordre l’intérieur des joues. Oubliez la belle barbe bien coiffée quand vous retirez le casque, c’est mort, entre la bavette anti-remou qui la coupe en deux et les joues un peu serrées, je me retrouve avec une barbe qui ne ressemble à rien. Par contre si vous avez une barbe de trois jours, malheureusement, vous dégraderez plus vite l’intérieur du casque à ce niveau-là. C’était le retour d’expérience en arrivant au bureau du barbu. Ce casque est mixte, il n’y a pas de modèle spécialement pour  les femmes. Peut-être un jour comme certaines marques car la forme du crâne est légèrement différente.

Au sujet de la partie acoustique. Il est bien mais pas exceptionnelle, de toute façon, je mets des bouchons d’oreilles ce qui me permet de rouler la visière ouverte jusqu’à une certaine vitesse avant que ce soit le vent qui me fasse pleurer. C’est le bruit du vent qui est nuisible pour vos oreilles. Comme j’ai pris l’habitude de rouler avec des bouchons d’oreilles, je peux prendre les nationales ou autoroutes sans avoir le bruit du vent dans le casque , je peux donc rouler avec les entrées d’air ouvertes sans que ça devienne gênant. J’ai une préférence pour les modèles Alpine car il ne me gêne pas avec ce casque contrairement aux Alvis qui appuient et cela devient vite désagréable. Sur ce casque, il y a de la place pour mettre les oreillettes mais le boitier intercom sera sur le côté, ce n’est pas intégré comme sur le GT Air 2. Le bonnet est dé-clipsable et vous pouvez le laver.

Le casque est léger, en Small, il pèse 1315 grammes. Honnêtement, on ne le sent pas trop, pas de problème de cervicales les premiers jours. Le NXR est idéal pour faire des grandes balades, il sera aussi très bien en ville et bien entendu sur piste. Au-dessus de 25°C, je trouve que j’ai vraiment chaud, il manque pour moi de l’air au niveau de la bouche, c’est l’habitude aussi de rouler en jet. Par contre en hiver, ce casque est vraiment superbe. Quand il pleut, rien ne rentre, pas de buée si la visière est bien fermée.
Même si dernièrement, j’ai testé des casques avec le système micrométrique pour la fermeture de la jugulaire, j’ai vraiment une préférence pour le système double D qui équipe ce casque. De plus, la longueur de la jugulaire est bonne, la pression se met facilement. Si vous êtes porteur de lunettes, les branches passent très bien, elles ne gênent pas par la suite. S’il fait froid, il se peut qu’il y ait de la buée dessus. C’est un peu comme les écrans solaires intégrés.
En entretien, vous avez juste à mettre de temps en temps de la graisse silicone vendu avec sur le joint au niveau de la visière.
Que ce soit sur un roadster moderne, une sportive, une néo rétro comme ma R nineT ou maxi trail, ce casque passe vraiment bien. Le confort est au rendez-vous.
Le prix varie selon les sites, les boutiques et les coloris, je vous laisse découvrir.
Shoei GT Air 2 vs NXR

This article has 4 Comments

  1. Bonjour Laurent,

    Toi qui a pu tester ce NXR et le GT-AIR II, lequel choisirais-tu en roulant sur un roadster sans bulle pour l’insonorisation face au vent passé 90km/h et en portant des bouchons d’oreilles?

    Merci d’avance.

    Franck

    1. Bonsoir, niveau acoustique, c’est semblable. si la visière est fermée et ventilation aussi. Les plus du GT Air 2 sont l’écran solaire, la petite ouverture de la visière qui est vraiment pratique et la parfaite intégration de l’intercom. Les plus du NXR, son poids, son design, le double D (possibilité de changer sur le GT Air 2) et les ouvertures. Laurent

  2. Bonjour, Perso pour rouler avec le NXR depuis deux ans, je n’ai pas du tout le même ressenti que vous. Je ne le trouve pas agréable du tout l’hiver, même aérations fermées beaucoup d’air rentre et ça fait vite froid quand les températures sont très basses, heureusement la cagoule atténue le problème. En revanche, c’est agréable l’été. Pour un casque racing, ça me paraît assez normal, il faut aérer la tête des pilotes 🙂
    Pour ce qui est de l’insonorisation, je le trouve plus que moyen, je roule avec des bouchons depuis que j’ai ce casque. Je ne le change pas pour l’instant parce que je n’ai pas l’argent mais dès que je peux je m’en débarrasse.
    Je suis surpris qu’au niveau acoustique, le GT Air II ne soit pas meilleur, j’en ai entendu que du bien à ce niveau. Je pensais m’orienter vers celui là quand je le pourrai mais faudra tester avant alors… En tout cas merci pour vos articles sympas 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.