Rømø Motor Festival 2018 par Fred

Aujourd’hui, c’est Fredéric Fosse des Kustom Surfers qui prends la parole sur le blog pour vous racontez sa deuxième expérience sur le Rømø Motor Festival au Danemark. 

Fred : Pour les bons en géographie vous avez une chance, pour les autres vous oubliez ! 

Romo est une petite presqu’île charmante et sauvage située au fin fond ouest du Danemark face à l’océan.. voilà pour le cadre, sortez la carte ou google map c’est là ! 

Il faut savoir qu’à RØMØ, l’iode et le sel se sont toujours mélangés avec les moteurs. Comme quoi il est possible de tolérer le roulage de bolides sur ces étendus sauvages sur des dizaines de kilomètres qui s’étendent devant vous sans la moindre trace de l’homme.

Un terrain de jeu idyllique  qui voit passer des voitures et motos depuis les années 30, en effet  car il faut savoir que Mercedez Benz réalisait ses essais là-bas …une autre époque mais le racing spirit couvait.

Sous l’impulsion du car club local dont les maitres d’œuvre sont Carsten et Thomas, ceux-ci ont décidé de recréer une course d’accélération sur sable réservé aux véhicules anciens. Le pédigrée est simple, votre moto doit être d’avant 49 et votre voiture d’avant 38..voilà c’est clair. Corvette et autre hot rod moderne restent autour de la piste pour la déco et pour le plus grand plaisir du nombreux public (+ 20 000 personnes cette année).

C’est une centaine de voitures et motos confondus qui se sont donc retrouvés là pour la édition du RØMØ MOTOR FESTIVAL, c’est son nom, car en plus de voir rouler tous ces bolides le soir vous bénéficiez d’un festival de rock  rockabilly, autant dire la grosse fiesta, tous lookés vintages. 

Il existe des événements similaires dans le monde comme par exemple la Race of Gentlemen aux USA ou les Kustomsurfers participent régulièrement mais ici, en Europe , à ROMO c’est particulier..et pour tout vous dire.. on adore !    

La qualité du plateau est équivalente aux USA, les gens adorables, qu’ils viennent de Suède, du Danemark, d’Allemagne, de Norvège …la coolitiude du nord, une grande leçon.  

Nous serons cette année-là encore les seuls Français présents avec 3 pilotes.

Nous avons donc dans nos bagages un hot rod Ford de 1927 raosdster 4 baggers (4 cylindres) piloté par Greg, une Harley Knuckehead de 1947 strocké en 1300 cc piloté par Marc et l’Indian scout de 1941 de Fred passée en 600 cc.

Autre grande différence avec les USA, la mixité des marques et des modèles…ici vous mélangez les voitures et bécanes US avec le fleuron de l’Europe et ça …ç’est vraiment intéressant. Une WR HARLEY contre une Rudje ou une AJS voilà du spectacle, une Indian contre une Nimbus, redoutable moto Danoise ou contre une Husqvarna …tout est jouable. De même pour les voitures , Ford contre Fiat ou Triumph, Buick contre Aston et autres beautés…les Américaines ont du soucis à se faire même si…pour nous donner tort,  cette année encore c’est une Ford roasdster à moteur  Edelbrock préparé par nos amis Anglais de Buckland qui fut la plus rapide.

Jersey Kustomsurfers vintage sur le dos, (merci Sunday speed shop), drapeau Français planté sur la plage, amis pas loin, le team à bonne allure et le French team attire toutes les sympathies et nos French KS ‘girls lookées en salopette de mécano sont prises pour des Danoises…quelle réputation.

Samedi matin, jour de la course, il fait beau, très beau, il va faire presque chaud 21/21 degrés..parfait pour les moteurs, le public et les pilotes, tout cela s’annonce bien.

Le contrôle technique de la veille fut passé avec succès par toute l’équipe et nous voilà  fin prêt.

Que vous dire….quel bonheur de se retrouver tous dans cette meute vintage, tout le monde est en tenue 1920/40…une time capsule comme disent les organisateurs, une parenthèse dans le temps ça c’est sûr. Les véhicules et motos sont tous plus beeaux ou rouillés les unes que les autres  et ça envoi du lourd.

La piste est dure, rapide malgré des ornières au départ qui trompe le jeu et permettent aux motos moins rapides de tirer leur épingle du jeu face à des concurrentes plus lourdes.

Les 200 mètres départ arrêté sont avalés à fond de troisième et le public est ravi.

Pas de chute, une saine et franche camaraderie est présente entre les pilotes, que tu perdes ou gagnes ton run. Les visages s’illuminent et se marquent heures après heures car ici à Romo pas de voiture balais, ou de ‘’ cops ‘’ en bout de ligne , le run terminé, tu redescends sur la ligne de départ et ça repart vite.

Epuisés mais heureux, comblés de bruit et de courses, nous stoppons notre journée vers 17 H.

Les machines ont bien tourné et firent bonne impression malgré un joint de culasse en fin de journée pour le Ford de Greg et la batterie de Fred qui faiblissait ( sans parler du guidon de Marc) mais il faut dire que personne ne ménageait sa monture. 

Retour au camp de base Kustom Surfers au sein du camping racers ou l’ambiance fut ..tropicale et endiablée mais ça c’est Kustom Surfers et il faut venir pour voir.

À l’année prochaine, plus nombreux encore et encore plus motivés.

Fred Kustom Surfers 

Retrouvez les Kustom Surfers sur Facebook et Instagram 

This article has 2 Comments

  1. Merci beaucoup pour cette découverte et des belles photos !! A défaut de pouvoir s’élancer Sur la plage, vous nous avez donné envie de venir vous soutenir l’annee Prochaine !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.