Rencontre avec Carzo et Lieutier lancement Turini

Bonjour Guillaume, Philippe.

Guillaume, ce n’est pas la première fois que tu réponds à mes questions et je t’en remercie. J’ai envie d’en savoir plus sur Carzo et Lieutier et surtout la montre Turini.

Parlons déjà de Carzo et Lieutier. Deux ans après avoir lancé la St Luxieul en financement collaboratif, quel en est le premier bilan ?

Eh bien il faut l’avouer nous sommes assez contents du chemin parcouru. D’abord cette fabuleuse aventure de notre premier kickstarter c’est un peu comme dans une partie de poker tu as poussé tous tes jetons sur la table tu as une belle main, tu le sais, mais tu as toujours le cœur qui bat fort au moment où tu dois abattre ton jeu… et quand ça passe le sentiment ressenti est assez indescriptible.

 

Est-ce qu’on peut dire que majoritairement, les processeurs des différents modèles sont des motards ? 

Oui je crois que les gens qui contribuent à cette belle aventure sont, pour l’instant, essentiellement des motards. Nous pensons que cela reste assez logique car que ce soit Philippe ou moi nous venons de ce milieu et cela se ressent surement. La genèse même de Carzo et Lieutier est née d’un événement bien connu à Biarritz qui était à l’époque sponsorisée par une célèbre marque horlogère qui n’avait pas à priori de lien avec notre univers.

Nous nous sommes alors dit que nous avions la légitimité et les connaissances techniques suffisantes pour faire une vraie et élégante proposition aux motocyclistes.

Dans combien de point de vente êtes-vous distribué en France. Avez-vous dépassé les frontières ?

Nous sommes distribués dans une dizaine de point de vente en France et avons dépassé nos frontières pour aller chez nos amis Suisse, grand amateur d’horlogerie.

Comment a été perçu votre venue dans le milieu de l’horlogerie ?

Le monde de l’horlogerie est assez conservateur donc presque tout ce qui arrive de nouveau sur le marché est regardé d’un œil acerbe. Ce fut notre cas au début mais nous avons pu discuter avec des passionnés de montre qui ont grosso modo le même profil que les passionnés de motos à savoir… ils sont passionnés. Quand ils ont compris que nos intentions étaient pures ils ont commencé à nous regarder différemment. On doit faire nos preuves et nous en sommes bien conscients. Précisions, importance des détails, régularités et sérieux du SAV sont des points très importants dans ce milieu, nous y apportons la plus grande attention.

En octobre dernier, vous avez sorti la Flatcase. Comment a-t-elle été accueillie ? 

Bien.

Ce modèle est une déclinaison de la Saint Luxeuil le boitier reçoit un usinage intérieur différent afin de pouvoir loger le verre plexy. Cela lui donne un aspect résolument vintage. Il perd aussi ses index pour avoir un côté plus épuré la hauteur hors plexy passe ainsi de 12mm a 9mm d’où son nom.

Vous lancez la Turini en compagne kickstarter le 21 mars, actuellement, c’est la meilleure solution pour proposer un tarif intéressant dès le début pour ceux qui croient au projet ?

L’intérêt de la campagne kickstarter est double. D’un côté nous arrivons à proposer un tarif intéressant aux tout premiers contributeurs, cela nous permet aussi de faire une étude de marché et de savoir notamment quelle quantité nous devons commander pour telle ou tel modèle.

Kickstarter nous permet aussi à travers nos contributeurs de financer la première production qui a un cout élevé.

Elle devait sortir en 2018 et mais a été repoussée. Vous êtes très à l’écoute de vos clients et follower de vos réseaux sociaux. Vous leur demandez régulièrement leur avis. C’est très important pour vous ce genre de démarche ?

Un adage populaire dit qu’il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis.

Nous avons eu quelques remarques sur les réseaux sociaux et en aparté avec des journalistes spécialisés dans l’horlogerie concernant le fait que nous nous écartions de l’ADN de la Saint Luxeuil sur les premiers prototypes de la Turini.et de notre côté nous le présentions aussi.

Nous avons donc préféré prendre un peu de recul même si le risque financier était important pour une jeune pousse comme la nôtre.

Au niveau de la conception, vous faites une version en 3d, comment se déroule cette étape ?

C’est Philippe qui s’occupe du design il conserve la même méthodologie que quand il faisait de la préparation moto. IL commence toujours par une esquisse sur papier qui donne les grandes lignes du dessin puis on commence l’ébauche 3d. Le dessin final se fait petit à petit un peu comme quand on essaie plusieurs réservoirs sur une moto pour trouver la ligne parfaite.

Qu’est-ce qui vous inspire ? Un style de vie ? Une époque ? Une moto  en particulier ? 

L élégance et la liberté , peut-être aussi une certaine nostalgie des 30 glorieuses cette époque ou la politesse et la civilité étaient de mise. Une certaine forme de dandysme en quelque sorte.

Quand vous êtes d’accord sur le design, quel est l’étape suivante ? 

Boire un bon verre de rouge ensemble.

Pourquoi l’avoir nommé Turini ?

Pour rendre hommage à cette mythique route une des spéciales si ce n’est la spéciale de rallye la plus connue au monde mais aussi par chauvinisme car il se trouve qu’ elle tout près de Nice et que nous adorons notre région.

Le circlips est le détail qui sera toujours sur les montres Carzo et lieutier ?

Il y a de forte chance oui. C’est devenu un signe distinctif de la marque.

Peux-tu nous dire chaque détail qui fait penser à l’univers de la moto ?

Nous voulions des rappels des pièces mécaniques de nos motos sur nos montres mais on ne voulait pas qu’ils soient ostentatoires. On retrouve sur la Turini la couronne en forme d’engrenage de boîte de vitesse, le cadran rayonné, toujours notre boitier en forme de circlips, et au dos le fond de boîte en forme d’empreinte BTR.

Vous avez réduit le diamètre de la montre, cela permet de toucher aussi les femmes ?   Prévoyez-vous un modèle pour elles ?

Bizarrement nous avons réduit le diamètre de la montre pour les hommes en fait car il se trouve que la mode est au petit diamètre pour les hommes et au diamètre plus important pour les femmes. Nous voudrions sortir un modèle exclusivement pour femme mais là du coup aller à l opposé de la mode sur un diamètre extrêmement petit très féminin…mais ce ne sera pas pour tout de suite.

Comment avez-vous choisi les couleurs des cadrans et des aiguilles ? Y a-t-il des codes dans le milieu de la montre ? Des couleurs à éviter ?

Pour les couleurs de cadran nous ne pouvions pas nous passer du bleu qui est notre couleurs phare.

Pour les 3 autres le vert le marron et le gris nous les avons choisi de concert .il n’y a pas de couleurs à éviter il faut juste marier harmonieusement cadran aiguille boitier et bracelet.

Pouvez-vous nous parler du bracelet, pourquoi avoir choisi ce type de cuir ?

Nous avons choisi ces bracelets car ils font très 70s avec leur bout carré et leur marquage peu commun. Certaines personnes nous ont même demandé si c’était du cuir.

La clé btr Facom. C’est un partenariat ?

Non c’est un clin d’œil à tous les gens qui bricolent leur moto et qui seront apprécier d’avoir un outil de qualité.

Y aura-t-il une série limitée ou une collaboration ?

Pour l’instant pas de série limité ,mais cela peut évoluer au cours de la campagne Kickstarter s’il y avait un très gros engouement( on serre les doigts ) nous pourrions introduire des « goal » qui sont des options non prévues à la base si un certain objectif de financement est atteint, la série limitée pourrait en faire partie et en tout cas la Turini aura aussi son lot d « unrothodox » ( branche préparation de notre marque ) pour en faire non plus des séries limitées mais des modèles uniques à un exemplaire.

Quel est le détail que vous préférez le plus sur la Turini ?

Sa taille

On peut vous rencontrer parfois sur des évènements, où pourra-t-on vous rencontrer cette année ?

Pour le moment le calendrier reste flou mais surement au Midnight Garage Festival.

Avez-vous des personnes en particulier à remercier dans cette aventure ? 

Evidement la liste est longue. Tous nos contributeurs, les gens qui nous mettent en lumière comme toi et tous les autres journalistes. Nos épouses qui nous soutiennent quotidiennement dans cette aventure. Nos enfants (la relève) et nos parents sans qui nous ne serions pas des gendres parfaits.

L’offre Kickstarter?

Nous proposerons une quantité limitée de montres en VERY EARLY DEAL à 240 Euros au lieu de 325 Euros pour le modèle quartz et 500 Euros au lieu de 680 Euros pour le modèle automatique.

Merci les gars. J’espère que cette campagne aura autant de succès que la première. 

www.carzoetlieutier.com/campagne-kickstarter

 

This article has 2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.