Quelques jours en Harley-Davidson LiveWire

Cet été, j’ai récupéré pour quelques jours chez Harley-Davidson France la moto électrique LiveWire, j’ai profité de cet essai pour faire quelques photos pour vous donner envie d’être à ma place et l’essayer. Cela a été une superbe expérience, j’ai adoré conduire cette moto.

Mon histoire avec la moto électrique LiveWire remonte en juin 2015 quand j’ai pu essayer le prototype sur le circuit Michelin. Déjà à l’époque, j’ai trouvé vraiment très intéressant qu’une marque qui est connue pour son son mythique passe à une moto sans bruit. Beaucoup de personnes fans de la marque ne se sont pas retrouvé dans ce concept. Par contre, j’ai souvenir que des propriétaires de H-D qu’ils l’avaient essayé avaient été impressionnés. Disons qu’elle n’avait pas laissé certaines personnes indifférentes. En 2015, nous étions encore loin de savoir ce qu’elle donnerait son look définitif, son autonomie, ni son prix quand elle sortirait.

La moto LiveWire est sortie en 2020, l’autonomie est plus que le double du project Live Wire et le prix est maintenant connu. Le billet d’entrée est tout de même de 33k. De mon point de vue, vu le prix, ce n’est pas pour faire des économies si vous faites des trajets pour aller bosser. Par contre pour en avoir bien profité, je dirais plus que la personne qui achète cette moto est pour se faire plaisir. Car honnêtement, c’est vraiment ce que j’ai ressenti en conduisant cette moto.

L’autonomie est correcte pour un usage urbain, moins pour un road trip même si j’ai vu sur internet des personnes faire des voyages. C’est juste une question d’organisation et de temps. La charge complète peut parfois être longue selon la puissance qu’on a à ce moment-là. La charge la plus rapide est certainement dans une concession Harley-Davidson pendant un café. Pour ma part, J’ai juste eu un problème de charge un après-midi sur une borne au bureau, je comptais sur cette charge pour faire une virée le soir mais malheureusement, elle n’a pas chargé, donc, j’ai juste pu rentrer chez moi et mettre la moto en charge pour le lendemain. Voilà la limite tout de même. Il y a un temps de charge à respecter pour avoir de l’autonomie. Toujours avoir la prise électrique sous la selle, ça peut bien dépanner. Par contre, elle devrait avoir un logement plus adapté, elle est mal calée et à chaque fois que la route est mauvaise, ça fait du bruit.

Niveau conduite, cette moto envoie vraiment très fort, bien regarder le revêtement au sol avant de tourner la poignée sinon ça peut vite être la perte de contrôle. Quand tu démarres au feu vert, bien se positionner pour ne pas passer sur la peinture blanche du passage piéton, j’ai fait l’expérience une fois en accélérant bien comme il faut, pas deux fois.  Bien mettre le mode pluie quand la route est mouillée. Mon mode préféré est bien entendu S, c’est le mode Sensation (Sport). Cette moto est confortable et très sécurisante. Freinage au top et pneumatiques très bien. J’adore le battement de coeur à l’arrêt, sensation qu’on a  quand on est assis, c’est le moyen de sentir que la moto est allumée. Faites bien attention que personne ne touche à la poignée d’accélération, car la moto partirait directe mais sans vous

Comme vous pouvez le voir sur les photos, à chaque sortie, un style. Je trouve qu’il y a des styles qui vont vraiment très bien avec cette moto.

www.harley-davidson.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.