Moto Guzzi V7 III RACER à l’essai

Début novembre,  j’ai récupéré une moto Guzzi V7 III Racer pour quelques jours. Première expérience avec Moto Guzzi France qui m’a fait confiance. J’ai eu le temps de bien rouler avec cette moto même si le temps n’était pas tous les jours superbes. Il a donc fallu rouler parfois tôt le matin et tard le soir pour avoir des images intéressantes. La V7 III Racer est équipée d’un moteur de 744cc. Ce n’est pas un truc de fou mais c’est vraiment sympa. D’ailleurs au passage, éligible permis A2.

J’ai récupéré la moto au centre d’essai Piaggio à Clichy. Nous avons fait un petit tour de la moto avec quelques explications et direction la première porte du périphérique Parisien pour retourner dans le 91. Ce type de route n’est pas le plus sympa pour les premiers kilomètres avec une moto qu’on ne connaît pas mais ça permet de voir rapidement son comportement et surtout comment elle freine. Le disque avant 320 mm Brembo 4 pistons avec ABS répond très bien à la demande. Il n’y a pas un super mordant, mais j’aime bien ce type de freinage. Quand tu t’approches de plus près de la moto, tu vois des détails de qualité comme les reposes pieds et les commandes taillées dans la masse qui sont vraiment très jolies. Le bras arrière ainsi que le cadre rouge apportent une touche sport. Le réservoir est de bonne dimension et surtout avec une bonne contenance, 21 litres avec la réserve. Le logo rouge sur le réservoir gris ressort vraiment bien, la sangle en cuir apporte une touche rétro. Une moto que j’ai beaucoup aimé photographier.

Les premiers kilomètres m’ont permis de me familiariser avec la position. Les poignets plus bas, la tête un peu plus en arrière avec le menton plus haut, cela dépend du champ de vision avec le casque intégral qu’on a quand on se penche un peu sur le réservoir. N’ayant pas l’habitude de cette position, j’ai pris cher au niveau des cervicales. Du coup, les jours d’après, j’ai pris un jet le temps que ça aille mieux. Le moteur de cette moto est sympa déjà par sa forme. Si vous faites des accélérations au point mort, vous sentez le moteur partir latéralement. Je vous rassure quand vous accélérez, vous n’avez pas cette sensation, par contre, elle fait un son et elle vibre quand vous ouvrez un peu et c’est magique. La sensation est vraiment superbe, un plaisir de passer les vitesses en tirant un peu dedans. D’ailleurs, il y a un système sympa sur la moto. Vous avez un voyant rouge qui clignote avec un message quand vous devez passer un rapport. Vous pouvez mettre un seuil pour qu’il se déclenche à un minimum de tours minute ou plus tard.

Pour continuer sur l’affichage, il y a deux compteurs à aiguilles , un compte tour et un indicateur de vitesse, sur le deuxième il y a aussi les voyants et un écran digital avec beaucoup d informations intéressantes comme l’heure, temps de roulage, trip A et B, autonomie, consommation moyenne et température que j’aime beaucoup. Je le trouve assez complet. Vous pouvez aller dans le  menu et désactiver l’ABS et l’anti-patinage. Il faudra que l’option reste plus de 30 secondes avant éteindre la moto pour que ça reste en mémoire.

Avec cette moto, j’ai pu me rendre sur Paris par temps sec et sol mouillée sur le pavé. Il y a un jour, la soirée avait bien commencé en allant voir des amis mais le retour a été plus compliqué que prévu. Avec la moto, ça s’est très bien passé, j’en ai profité pour faire des photos place de la Concorde, rouler sur les pavés mouillés et remonté les Champs-Elysées mais moi, je suis rentré trempé. J’avais juste des gants waterproof.

Le lendemain était un peu mieux, les feuilles des arbres étaient tombés avec la pluie, le sol était encore humide, j’ai décidé de partir sur une route qui traverse la foret, c’est calme, tu ne vois personne. Il faut mieux être prudent, je me suis fait surprendre 2 fois avec la roue arrière qui est parti sur le sol mouillé. Du coup, les jours qui ont suivi, j’ai redoublé de prudence les jours de pluie. Est-ce que c’était lié au pneu qui n’était pas assez chaud à ce moment-là ou tout simplement une trace d’un liquide glissant sur la chaussée que je n’ai pas vue je ne sais pas. Les pneus sont des Pirelli Sport Demon, mieux par temps sec que sous la pluie. Bonne adhérence au freinage.

Les jours se sont enchainés, il y a eu des matins froids mais trois matin où j’ai eu la possibilité de shooter la moto avec le soleil qui se levait, le petit moment de plaisir avant de partir travailler. Pour trouver ces spots, les routes ne sont pas toujours les mieux goudronnées mais je dois dire qu’avec cette moto, ça passe plus tôt bien. Ce n’est pas non plus du off road, j’arrive à faire la différence entre un café racer et un scrambler. Juste pour souligner que les amortisseurs Öhlins à l’arrière, en plus d’apporter un côté sportif à la moto sont efficaces.

Pour conclure l’essai, il a fallu que j’aille sur les routes où je fais mes essais qui sont au niveau de Villiers-le-Bâcle, ça me permet d’avoir mes repères et de pouvoir comparer. J’avais pris la Go pro ce jour-là pour avoir des angles de vue différents. Je ne suis pas le plus grand fan de la position en avant sur les poignées mais je dois dire que les virages se sont enchainées sans difficulté. Puis quand tu ouvres avec cette moto après un virage, tu sens le moteur entre tes cuisses qui s’exprime. Il aurait fallu une petite ligne d’échappement sport pour avoir en plus une belle sonorité. Mais sachez déjà que d’origine le son est déjà agréable.

Je n’ai pas fait de duo mais il y a les reposes pieds passager et il suffit de refaire la coque arrière.

J’ai trouvé que c’était une très bonne expérience, encore une moto sympa à avoir dans son garage car elle a du caractère et elle est agréable à conduire. La moto pèse 209 kg, elle est vraiment facile à manoeuvrer. J’ai hâte d’essayer un autre modèle de la marque. Est-ce que le bagger MGX-21 ne serait pas une bonne idée?

Dans cet article, j’ai différents styles, c’est juste pour vous montrer ce qui pourrait aller avec ce style de moto ou pas. Cela va dépendre de vos goûts. La plus part des produits ont déjà un article sur le site sauf le test du Hedon Heroine Racer qui est en cours.

A partir de 10449€

www.motoguzzi.com

This article has 5 Comments

    1. Bonsoir, Tous d’abord merci.Ensuite pour les bottes, en premier en noir, des Red Wing 8130, ensuite des Fyrugan après tu as les Red Wing 877 (haute marron). Tu as sur une, des Red Wing 8111 au lever de soleil et les bottes avec boucles qui sont les Stylmartin Continental. Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *