Mon casque Bell camo par Thomis Motorcycles, entrevue

Il y a 2 ans, j’ai découvert que Thomas de Thomis Motorcycles réalisait des peintures sur ses casques. Le premier que j’ai vu était un style camouflage sur un casque Ruby Pavillon, je trouvais que c’était très réussi. L’idée était qu’il me fasse une peinture originale sur mon casque Bell Moto 3.

Bonjour Thomas. Peux-tu te présenter rapidement ?

Bonjour Laurent. Thomas, 33 ans, originaire du Centre de la France et plus précisément Bourges. Je suis venu à Paris pour les études et y suis resté pour le boulot. J’ai toujours été un fondu de bagnoles et bécanes. En arrivant à Paris, le 2 roues s’est imposé pour sa praticité ! 

Lorsque nous avions échangé des idées pour mon casque, Nous avions évoqué un style camouflage un peu graphique, où as-tu trouvé ton inspiration? Dans le styles des voiture de sport du skieur suédois Jon Olsson? 

Tout à fait. Etant fana de bagnoles, je regarde notamment le Gumball 3000 depuis l’adolescence. J’ai toujours aimé les décorations que les mecs faisaient sur leurs caisses. Récemment, Jon Olsson avait une RS6 de malade avec une déco comme celle que tu as aujourd’hui sur ton casque. Je trouvais cette voiture très réussie graphiquement parlant, moderne… et qui change de ce qu’on peut voir. J’ai d’ailleurs fait une NineT avec un camo de ce type, mais très sombre, pour un client de New-York. Aussi, tu m’avais dit que tu étais branché sports extrêmes, du coup ce clin d’œil m’a semblé évident.

Je vois très bien ce que tu veux dire, j’étais au départ de la Gumball 3000 en 2015 à Stockholm, j’ai pu voir la voiture et la prendre en photo.

Peux-tu nous expliquer comment tu as travaillé le dessin avant de me le soumettre? 

C’est assez simple : je chope une image en HD de ton casque sur le net, une photo de la RS6 en question, je superpose le tout sur Photoshop et j’ajuste la combinaison pour que les proportions du camo soient bonnes, que les couleurs soient comme je l’imagine, etc. J’ai ajouté le drapeau français au niveau de la mentonnière parce que ça se fait pas mal sur les casques de pilotes de MX et SX… Aussi parce que ça réhausse les couleurs du camo : cela donne du pep’s.

Comment se passent les différentes étapes de la réalisation ? Celles en photos en bas de l’article.

Le premier truc est le choix des différentes couleurs, car un montage  photo est différent la réalité. Du coup, il faut choisir les différentes teintes de ton casque. Pour ce qui est de la peinture en elle-même, cela se passe par couches : tu fais la couleur de base, puis tu mets les formes géométriques qui sont en fait des caches, tu pulvérises la seconde couleur, puis tu enlèves ces caches. Tu refais le processus pour la troisième couleur, etc.  Une fois que le casque est peint, il faut le vernir et enfin le poly-lustrer, afin d’arriver à un résultat lisse au toucher.

Pour que les lecteurs puissent se rendre compte du boulot, peux-tu nous préciser combien d’heures de travail ça représente sans le séchage ?

Il faut compter 2 bons jours –car il faut aussi « préparer » le casque avant peinture – mais comme tu le dis, le séchage n’est pas à négliger et multiplie le temps global par 2 ou 3.


Quel est le nombre de couche de vernis utilisé pour la finition ?

De mémoire il doit y avoir 7 couches pour ton casque.  C’est généralement ce qu’il est fait sur mes motos. Faut que ça brille !

Une question qui me taraude et me semble importante quand on apporte  ce genre de modification sur un casque. Est-ce que la peinture utilisée permet en cas qu’accident de faire une radio ou IRM de la tête, s’il n’est pas possible de retirer le casque? 

Tout à fait, les peintures ont évolué et ce qui posait problème lorsque nous étions ados n’est plus d’actualité. C’est pour ça que tu pouvais porter ce casque lors de ton dernier stage de flat track sans être soucieux !

Par chance le casque n’a pas touché lors de mon accident, c’est l’épaule qui a tout pris.

Je suppose que selon les demandes, c’est plus ou moins compliqué à peindre ?

Plus il y a de couleurs, plus il y a de boulot. Idem pour les détails. Ton casque est fait avec des formes aléatoires donc ça va encore mais quand le tracé est plus compliqué on peut s’y reprendre à plusieurs fois avant d’avoir le résultat escompté.

Quelqu’un souhaiterait une peinture sur un casque, comment te contact-il pour son projet ? Quels sont les tarifs et les délais ?

Sur Instagram ou Facebook « Thomis Motorcycles », c’est là où je suis le plus réactif ! Les délais dépendent de la masse de travail au moment M bien entendu mais je dirais qu’il faut compter entre 10 et 20 jours. Niveau tarif ça dépend du projet mais disons dans les 400 euros. Pour info je ne fais pas de casque « uni ».

Prépares-tu d’autres casques ? Peut-être un Nexx Xg.100 me semble-t-il? Peux-tu nous en dire plus ?

Le Nexx est effectivement dans le pipe, mais étant donné que c’est un projet perso il passera après ! J’envisage de lui faire une peinture typée pilote de F1 : je trouve que son design s’y prête tout à fait, et je n’ai encore jamais fait de teintes fluo ou miroir, donc à tester ! 

Parlons de Thomis Motorcycles. Là aussi, tu peux m’en dire un peu plus? Plutôt moto ou voiture, les deux ? 

Initialement des motos, non japonaises (aucun modèle ne m’a séduit jusqu’à maintenant) et mises en circulation après 2000. Du coup pas mal de Triumph mais aussi des Moto Guzzi, des Ducati et des BMW. Mes clients étant parisiens à 90%, je les rencontre à Paris, récupère leur moto et la descend à mon atelier à Bourges pour les customiser.

Pour le reste- je pense aux voitures, cela risque bien d’évoluer et Thomis-Motorcycles pourrait muter vers un autre nom ainsi que des projets à 4 roues. Pour les motos, j’aime le style avant tout et n’accorde pas d’importance au moteur : si j’ai un truc puissant entre les mains je vais mal finir, j’en suis conscient. En revanche pour les bagnoles il faut du style ET un moteur. J’aime rouler vite et vais d’ailleurs sur circuit dès que je peux. Du coup je vais tâcher d’allier les deux sans exploser le budget non plus.

Une moto en projet ? Tu es très BMW et Ducati en préparation, peux-tu nous en dire plus sur tes réalisations ? Quelle a été la première moto que tu as customisée et d’où vient cette passion ? 

Nous nous sommes effectivement croisés lorsque je travaillais sur une NineT ou Ducati Scrambler ! J’aime ces deux motos : la première pour ses qualités dynamiques sur route (freinage, boite, tenue de route, couple), sa finition et les possibilités de customisation qui vont avec. La deuxième parce que dans Paris c’est un jouet que l’on place super facilement, avec un poids maitrisé et une nervosité sympa. Je suis actuellement sur un Monster 600 que je fais à la sauce Batman ! Une bécane petit budget qui devrait avoir un look néanmoins sympa et atypique.

En arrivant à Paris, j’ai commencé par rouler sur un Tmax mais j’ai vite eu envie de quelque chose de plus cool/stylé et ai acheté une Thruxton. Ça remonte à une petite dizaine d’années, à l’époque je bavais sur celles de Mecatwin (et ce depuis mes 15 ans au mondial du 2 roues). J’ai donc acheté une Thruxton carbu stock et l’ai ramené à mon atelier à Bourges pour la customiser à ma sauce. Je faisais du karting étant petit et ai eu quelques bécanes de cross donc n’avais pas peur de démonter cette pauvre Thruxton pour lui donner un bon look ! Une fois terminée, on me demandait plusieurs fois par semaine – souvent à des feux rouges – si elle était à vendre et où je l’avais achetée. De fil en aiguille j’ai monté mon atelier THOMIS-MOTORCYCLES.

As-tu une moto que tu rêverais d’avoir ?

Une Métisse Rickman me plairait pas mal! Les nouvelles Indian me font de l’œil également : revisitées à la sauce tracker elles sont très réussies. 

Sur quelle moto roules-tu au quotidien ?

À Paris ça change régulièrement mais à Bourges – là où est mon atelier – tu me croiseras toujours sur une Bmw R1200 GS Adventure. 

Je te laisse le mot de la fin. 

J’ai l’impression d’être un irréductible – à l’image d’Astérix et Obélix – Atypique de penser ça par les temps qui courent mais… Vive le sans plomb 98 !

Plus d’informations sur Instagram ou Facebook « Thomis Motorcycles »

En images, la réalisation du casque Bell Moto 3

 

This article has 5 Comments

  1. Bonjour,
    super les photos , le reportage ;etc…
    Quel est le modèle des lunettes Oakley? J’ai le casque bell moto 3 RSD Malibu.
    Bienà vous tous;)

  2. Bonjour Laurent,
    Cette peinture est magnifique! Félicitations pour la qualité de tes articles.
    Penses tu que ce masque Oakley irait sur un casque jet comme les DMD ? J’ai peur qu’il soit trop imposant…
    Merci de ta réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.