Essai Milwaukee-Eight Harley-Davidson 2017

Samedi 3 septembre dernier, lors de l’événement Motors and Soul au Château de Neuville à Gambais, Harley-Davidson France faisait la présentation presse du nouveau moteur Milwaukee-Eight qui équipe la gamme Touring 2017.

Je me suis donc rendu à cette présentation afin de pouvoir tester cette nouveauté. Ayant essayé presque tous les modèles de la gamme Touring des deux dernières années équipées du moteur 103, j’avais donc un point de repère pour apprécier cette évolution.road-glide-harley-davidson-milwaukee-eight-107-my17-1

Après toutes les explications en direct des nouveautés que l’on peut lire aussi sur les pages dédiées à ces nouveaux modèles sur le site Harley-Davidson France, nous pouvons les tester. Mon choix se porte directement sur une moto de  la gamme Touring que j’affectionne particulièrement qui est le Road Glide Special en noire mate en plus. J’aime sa ligne avec son nez de requin qui est pour moi plus efficace contre le vent que le nez de cochon du Street Glide Special. Après, je dirais que c’est une question de goût même si le Road Glide Special est légèrement plus facile à manipuler à très faible vitesse grâce au carénage qui repose sur le cadre et non sur la fourche.  Je dis cela car pour l’essai, je dois partir de la pelouse vers des gravillons avec un chemin légèrement en devers. En gros, quand tu as plus de 400 kg entre les jambes, il vaut mieux bien savoir jouer de l’embrayage pour te lancer avec un tel engin. Quand on se gare avec une moto de la gamme Touring, il est préférable de savoir comment tu vas faire pour repartir une fois garer. Je préfère perdre deux minutes à me garer mais repartir sans soucis. Sinon, il faudra parfois faire appel à un ami.

road-glide-milwaukee-eight-107-my17-1

Nous décidons de partir à 4 sur 3 motos. Florian et Jon de Blog Cars Passion partent sur une Ultra Limited, Vincent de des bielles dans la tête prend  un Street Glide Special et moi donc le Road Glide Special. Pour partir du Château, une belle ligne droite nous attend, de quoi rapidement prendre ses repères avant d’enchainer les virages. Effectivement, le bruit du passage de la première vitesse est bien réduit, l’embrayage hydraulique est légèrement plus souple. Pour se rendre compte, il faudrait faire la parade de Grimaud pour apprécier cette amélioration. Comme je ne connaissais pas bien le coin, nous n’avons pas forcément pris les routes les mieux goudronnées mais cela m’a permis de tester la nouvelle fourche et l’amortisseur arrière avec les nouveaux composants.  Je ne vais pas dire que c’est significatif mais tu sens que ça absorbe bien. Il faudrait faire la même route tout de suite avec un modèle 2016 pour comparer.

road-glide-milwaukee-eight-107-my17-2

touring-harley-davidson-milwaukee-eight-107-my17-1

Le temps est avec nous, le goudron est sec, on part sur une petite route avec des virages, la moto s’incline comme j’aime la mettre. Elle est super maniable, pour moi, c’est un régal. A un moment, sur la droite, je vois des ballots de pailles cylindriques, je me dis que ça pourrait être sympa comme arrière plan pour faire des photos. De toute façon pas le choix, il fallait faire vite, les essais étaient de 20 minutes pour que tout le monde en profite. On pose les bécanes, chacun fait un peu ses photos en essayant de ne pas avoir l’autre dans l’objectif. On s’en sort bien, on a juste mis de la poussière partout sur le Road Glide.  L’heure tourne, il est temps de repartir. Pour que Florian puisse avoir des images de Jon, je lui propose de monter derrière moi. Pour filmer, il bouge dans tous les sens, comme il ne se tient pas à moi, je sens à chaque accélération ou freinage qu’il serre ses jambes pour se tenir. Sur le modèle que j’avais testé en 2015, il y avait un sissy bar qui aurait été bien pratique ici pour lui. Quand Florian restait calme derrière, cette moto à deux était très simple à piloter. Comme ça faisait un an que je n’en avais pas conduit, je me suis perdu dans les menus du GPS et des commandes au guidon, du coup, j’ai mis la radio, le but était de rouler et faire des photos.

road-glide-harley-davidson-le-blog-cars-passion-1

road-glide-milwaukee-eight-107-my17-1-2

street-glide-milwaukee-eight-107-my17-1

road-glide-milwaukee-eight-107-my17-3

Une fois cet essai terminé, je prends le Street Glide Spécial et Vincent la Dyna Low Rider S.  Je ne l’ai toujours pas essayé, mais je préfère attendre pour l’avoir plus longtemps et faire un vrai essai. Pour en revenir aux Touring, pas énormément de différence avec le Road Glide Special, on voit mieux l’écran GPS qui a moins de reflet. Je trouve qu’il y a plus de perturbation d’air avec cette moto mais sur un petit essai, ce n’est pas bien gênant. Comme sur l’autre, j’en profite pour pousser un peu les rapports. Elles n’ont que 500km, je n’abuse pas. Mais il faut bien tester ce nouveau moteur Milwaukee-Eight 107, il est censé être plus puissant. Il faudra refaire un essai avec le moteur rodé pour vraiment s’en rendre compte. Niveau position, pas de changement par rapport aux modèles 2016, c’est très naturel pour mon gabarit. Le filtre à air des modèles précédents avait tendance à gêner, mais sur ce modèle, il a été redessiné pour éviter de se prendre le genoux dedans. L’accès à la béquille n’est pas super simple, il faut vraiment être attentif et bien vérifier qu’elle soit bien mise.

C’est du coup un essai concluant. Elles nous invitent aux voyages. Pour ma part, ça sera plus les routes de montagne que les grandes lignes droites.

Plus d’informations ici : www.harley-davidson.com

Photos : ©Chazster

street-glide-special-milwaukee-eight-17-1-2

street-glide-milwaukee-eight-107-my17-2

street-glide-milwaukee-eight-107-my17-3

street-glide-milwaukee-eight-107-my17-4

street-glide-milwaukee-eight-107-my17-5

street-glide-special-milwaukee-eight-17-1

street-glide-special-milwaukee-eight-17-2
chazster-by-vincent-berthelot-milwaukee-eight

Photo Vincent Berthelot

This article has 1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *