Ma sélection de livres du mois de janvier

Pour commencer cette nouvelle année, je vous propose une petite sélection de livres. Au programme, motos, tatouages et sneakers.

L’art de la moto vintage – 1905-1955 – La collection Heroes Motors Los Angeles

TATTOO. 1730s-1970s.
Henk Schiffmacher’s Private Collection

 

 Virgil Abloh- Nike- ICONS (A paraître)

 

Coffret – La Fabuleuse histoire de Brough Superior – Exclusivité Fnac DVD

Rêve de gosse – Laurent Cochet

 

Cultissimes sneakers – Tonton Gibs

This article has 1 Comment

  1. Hello Chazster,

    Merci pour ces conseils de lecture, j’ai craqué sur le livre « L’art de la moto Vintage » !
    Pour ceux qui aurait quelques hésitations, je vous livre ici mes impressions et remarques :

    Auteurs : Serge Bueno / Gilles LHOTE
    Photographie : Gilles LHOTE (reporter à Paris Match)
    Edition Grund
    240 pages

    En quelques mots : Tel un catalogue d’une vente aux enchères prestigieuse, ce livre retrace le retour à la vie d’une quarantaine de motos essentiellement françaises (mais pas que…) des années 1905 à 1955. Plusieurs pages sont consacrées à chaque moto, une large place est faite à la photo et aux détails de ces joyaux mécaniques. L’histoire de chaque modèle y est retracé, et les principales caractéristiques techniques répertoriées.

    Sur L’auteur : Serge BUENO est un entrepreneur hyperactif qui est tombé amoureux de la moto dès son plus jeune âge. Diplômé de l’école des beaux arts, il travaillera malgré tout dans un premier temps dans le domaine de l’informatique pendant une vingtaine d’année. Ce choix de raison, ne l’éloigne pourtant pas de sa passion puisqu’il passe ses week-end dans son garage pour redonner vie à des motos dont certaines n’étaient plus que l’ombre d’elles même (Les motos de cet âge ne sont maintenant que des épaves incomplètes). A 40 ans il décide de revendre sa société d’informatique, et de partir vivre ses rêves : Il met femme et enfants dans l’avion, direction : Los Angeles. Il y ouvre un atelier de restauration haut de gamme pour motos d’exception, et deux shows rooms dans les quartiers les plus branchés de L.A. pour y exposer et vendre ses oeuvres. Car c’est bien d’oeuvres d’art qu’il s’agit : en partant de quelques pièces rouillés, il est capable de parcourir tous les marchés de pièces d’occasion du monde entier, de traquer les petits collectionneurs perdus au fin fond d’un bled sans nom, et de réussir à les convaincre de lui céder les pièces qu’il lui manque. Il tournera ou fondera les pièces qu’il ne pourras pas retrouver, travaillera des semaines entières pour s’assurer que la teinte choisie est conforme au catalogue originel. D’une exigence extrême, son savoir est reconnu dans le monde entier : pour preuve il faut quand même une sacrée dose de savoir faire pour réussir à convaincre Mr Bobby Haas, propriétaire du célèbre Haas Moto Museum de Dallas, d’acheter une moto française la Majestic 500 de 1929, pour en faire le joyau de la collection de son musée… D’autres modèles fantastiques sont également passé entre ses mains comme cette Indian Daytona Racer de 1920 qui a appartenu à un certain Steve Mc Queen…

    Que vous soyez ou non amoureux des motos, vous ne pourrez qu’apprécier le travail réalisé sur chacune de ces oeuvres et la beauté des photos de ce livre.
    Mais attention, au bout de quelques pages vous serez, vous aussi, en train de vous rêver en pilote de ses merveilleux bolides d’un autre âge, ou il fallait une bonne dose de folie pour chevaucher ces monstres au freinage aléatoire, sur des routes qui ressemblaient plus à un chemin de terre parsemés de nids de poule qu’aux billard de bitume dont nous avons l’habitude de nos jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.