L’interview de Guillaume de Smokey Joe

Chazster: Bonjour guillaume, comment vas tu depuis notre première rencontre à l’Euro Festival?

Guillaume Lieutier: Très bien merci. Je suis ravi de faire cet interview avec toi pour Chazster. C’est une belle rencontre.

Est ce que ce type d’évènement correspond à ta marque?

En fait c’est assez amusant puisque les premiers modèles Smokey Joe ont justement été présentés à l’Eurofestival en mai 2008 où l’équipe de Freeway Magazine m’avait gentiment accueilli sur leur stand. Après, la marque Smokey Joe puise son inspiration dans les fondements même de l’histoire Harley-Davidson en rendant hommage au champion Joe Petrali dont Smokey Joe était le surnom. Donc oui Smokey Joe a sa place à l’Eurofestival mais forcé de constater que je me retrouve aujourd’hui plus dans la philosophie d’un évènement comme le Wheels & Waves et c’est d’ailleurs là aussi que j’y retrouve beaucoup de mes clients.

Si tu devais décrire Smokey Joe en une phrase,que dirais tu?

Des vêtements créés par passion pour des passionnés.

smokey-joe-apparel-x-Pure-motorcycles

Pourquoi Gentleman Racer, en es tu un?

Avant de l’associer à la marque Smokey Joe, le terme « Gentleman Racer » définissait avant tout les compétiteurs de la fin des années 30 qui roulaient alors sur Harley, Indian ou Excelsior et se lançaient des défis de gentleman. Joe Petrali ou encore Léo Anthony étaient de vrais gentlemen racers. Ils se tiraient la bourre avec beaucoup d’élégance pour la beauté du jeu. Après, l’amalgame des deux termes représente pour moi parfaitement l’idée que je me fais d’un homme passionné autant par sa monture que par ses fringues qu’il porte ou les routes qu’il emprunte, et qui appréhendera l’ensemble avec beaucoup de cohérence et de raffinement. Alors oui, toi, moi, nous tous sommes des gentlemen racers !

A qui s’adresse cette marque?

À toi, moi, nous tous .. 😉

Je crois que les produits sont dessinés et fabriqués en France, peux tu nous en dire plus?

Nous brainstormons beaucoup, François et moi, avant d’entamer un nouveau visuel car celui-ci est ensuite dessiné à la main et produit en série limité. Chaque pièce porte un numéro sur l’étiquette. Les vêtements ne sont pas encore tous fabriqués en France mais imprimés artisanalement à quelques kilomètres de chez moi à Nice, ce qui rend chaque pièce unique. Pour certains modèles comme la collab avec Jerikan ou Ed Turner, nous imprimons dans la foulée, avec les mêmes films et la même technique sérigraphique, 10 lithos numérotées et signées par l’artiste sur papier Arche.smokey-joe_1Chaque t shirt sort en quantité limité et numéroté.  Certains sont il déjà collector?

En fait, mis à part les derniers modèles et quelques XS qui restent bien souvent, la plupart se retrouvent en rupture de stock rapidement et deviennent donc collector. C’est ce qui me plait, pouvoir me dire par exemple qu’il n’y a pas plus de 80 pièces du même modèle « dans le monde » et ensuite on casse le moule. Ça créé l’émulation et c’est ce qui plait aussi à mes clients je crois.

smokey-joe-apparel-x-ed-turner-motorcyclesAujourd’hui, ce sont des t shirt, sweat et casquette, prévois tu de sortir d’autres produits?

J’y pense souvent mais bien que certaines pièces soient à l’étude, je ne veux pas faire pour faire ou, au pire encore, faire parce que les autres font. Nous soignons la coupe, le visuel et l’impression et c’est ce que nous faisons le mieux. Ensuite, j’essai de faire en sorte que chaque modèle soit un évènement à notre niveau, dont le meilleur exemple est « Pilotez une Gagnante ». Je ne veux pas sortir un visuel parce que c’est dans l’air du temps mais plutôt un graphisme réfléchi et cohérant par rapport à l’histoire véhiculée par la marque. Alors forcément ça prend plus de temps, ce qui me force à écarter certains projets mais je reste cohérant avec mon idée initiale : créer et porter des fringues qui ont une histoire en soignant chaque détail.smokey-joe

Tu as fait plusieurs collaborations : ED Turner, Pure Motorcycles et Jerikan, va t il en avoir d’autres?

Oui mais ça c’est encore secret 😉

La collaboration avec la marque de skate La Meute a bien fonctionné, j’avoue que la travail sous la planche est vraiment exceptionnel, vous allez refaire d’autre skate cruiser?

Oui nous allons bientôt commencer à travailler sur une nouvelle série. Une planche plus courte je pense. smokey-joe-la-meute-chazster

smokey-joe-apparel-x-la-meute-skateboardsQuand tu fais une collaboration avec une marque, entre le début du projet et la sortie des produits, il s’écoule combien de temps?

3 mois en général. Il y a un délai incompressible et nécessaire pour discuter de ce que chacun attend et surtout pour pénétrer l’univers de la personne avec qui nous faisons la collab. C’est justement ce qui nous plait, ça permet de créer des visuels auxquels nous n’aurions pas pensé pour Smokey Joe ou Gentleman Racer.

On retrouve ta marque dans quel type de magasin? Tu es principalement distribué dans le sud de la France?

Smokey Joe est quasi exclusivement distribué en ligne sur www.smokey-joe.com et chez 9MC (www.9mcvintage.com) en Caroline du Sud afin de répondre aux demandes provenant des USA. C’est ce qui me permet de continuer à faire des séries limitées tout en développant la marque. Certains modèles sont cependant disponibles ponctuellement dans certaines boutiques au fil des rencontres comme chez Stan de Lord à Nice qui est mon voisin et ami.

Comment vois tu ta marque dans quelques années?

Fidèle à elle même.

On voudrait en savoir plus sur toi, tu es passionné de moto, quel a été ton modèle et celui actuellement?

J’ai souvent un rapport affectif avec les objets et à fortiori avec les motos. Chez moi c’est le musée du vintage, un véritable cabinet de curiosité ! J’ai donc mis des années à me séparer de mon Sportster HD 100ème anniversaire que j’ai gardé intact pendant 10 ans, pour passer il y a quelques années à une Triumph Bonneville de 2005 modifiée et qui finie par ressembler finalement plus à un Scrambler.smokey-joe-chazsterQuand tu pars rouler, quel est ton style vestimentaire: Les chaussures, basket ou boots?

Vans.

Le blouson, cuir ou textile?

Ça dépend, un perf Scotch & Soda (désolé pour les puristes) qui est juste taillé au millimètre ou mon blouson en coton APC.

Le pantalon, chino ou denim?

Chino 99% du temps. Nice c’est un peu le Californie .. 😉

Casque intégrale ou jet?

Jet Rubysmokey-joe-guillaume-chazster

As tu une anecdote sympa à nous raconter en moto?

Il y a quelques années, je suis parti en février sur un coup de tête de Nice, bien décidé à rejoindre Clermont-Ferrand avant la nuit pour demander conseil à mon ami Fabrice. J’étais en plein divorce et absolument pas préparé à prendre la route. Le matin même mon Sportster n’a pas voulu démarrer, je suis donc allé chercher la moto d’un copain plutôt inquiet par ma visite matinale et le choix de ma destination en plein hiver. Après 6 ou 7 heures de route d’affiler et après avoir essuyé toutes les météos, je me retrouve dans une tempête de neige et progressivement coincé dans une ornière sans plus pouvoir freiner ni changer de direction. Je me souviens alors m’être dit :  » La question n’est pas si je vais tomber mais quand est-ce que je vais tomber? » 10 minutes plus tard j’étais par terre. Coincé sous un pont j’appelle Fabrice qui appelle Zed lui confirmant la mauvaise météo sur tout le reste du parcours et Fabrice me rappelle en me disant : « T’inquiète j’ai eu Zed, t’en as pour 5 bornes de neige pas plus et après c’est le grand bleu ! » Ca me donna assez de courage pour continuer mon voyage (sous la neige et avec la fourche tordue) et atteindre ma destination deux heures plus tard. Pour la première fois depuis des mois, je m’étais concentré sur autre chose que sur mes problèmes ! Souvent, le voyage est aussi important que la destination…

Pour toi, la moto, ça représente quoi?

Un moyen de m’évader et de m’exprimer aussi. Et si on en revient à «Gentleman Racer », ça devient alors presque une philosophie, une ligne directrice, un fil rouge au quotidien… Et plus simplement, comme mon fils de 9 ans assis derrière moi me disait hier encore « Papa, t’as pas l’impression qu’en moto t’es libre et c’est comme si tu volais au dessus du sol? »

smokey-joe-apparel-guillaume-lieutierTon plus grand road trip en moto, c’était où et avec quoi?

Pas forcément le plus long mais une virée en solitaire avec mon Sportster il y a quelques années. Nice – Morzine en une journée pour les Harley Days où je me suis perdu des milliers de fois sur la route et retrouvé par hasard dans le petit village de Laragne dans les Hautes-Alpes. Un village que mon père m’avait présenté étant petit comme le berceau probable de notre famille… Je me suis baladé et j’ai trouvé l’avenue Paul Lieutier. Ca fait partie des plaisirs de la route. Une fois arrivé là-haut j’ai retrouvé mes amis de Freeway et de la concession de Lyon qui ont mis le feu, à proprement dit !! 😉

Si tu devais me donner un titre de chanson que tu chantes dans ta tête en roulant, ça serait ?

Je viens de terminer la Saison 7 de Sons of Anarchy alors je dirais « Come Join the Murder » de The White Buffalo & The Forest Rangers

A part la moto, quels sont tes autres loisirs?

Les fringues forcément et les boutiques. La bonne bouffe et le vin aussi ! Mais je dirais les lieux de manière générale. Il peut s’agir d’une boulangerie, d’un musée, d’un bistrot ou d’un hôtel… J’ai bossé 10 ans dans l’hôtellerie de luxe et je suis fasciné par les boutiques hôtels, je prête attention à tout : de la déco aux tenues, en passant par les produits d’accueil, le choix du mobilier et du papier peint, sans oublier le service. Je suis très friand de nouveaux concepts hôteliers mais mon QG à Paris reste l’Hôtel Amour.

Je suppose que tu as une autre activité professionnel à coté, que fais tu?

Oui j’ai créé en 2009 avec deux associés une agence évènementielle qui s’appelle Boule d’Energie. Nous proposons aux entreprises, au cours de leurs séminaires et lancement de produits, des solutions de motivation, de cohésion d’équipe et des soirées sur la Côte d’Azur et Paris.

Je te laisse le mot de la fin, as tu un message à passer ou un conseil à donner?

Les deux !! 😉 Un mot oui, pour dire MERCI à tous ceux qui me soutiennent depuis le début. Et un conseil? Il faut croire en ses rêves car ça change la vie.

Une devise?

“Life is short, ride is fast.”smokey-joe-gentleman-racer-baseball-tee_back

Smokey Joe® | The Gentleman Racer®

Mail guillaume@smokey-joe.com

Shop www.smokey-joe.com

Photos ©Chazster ©Smokey Joe ©Jean-Sylvain Marchessou ©Jean-Jerôme Orsini ©François Richer Shooting boutique chez Lord à Nice.

This article has 3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *