Interview Karl Dallara de Usinarium

Bonjour Karl. 

Peux tu te présenter rapidement aux lecteurs? 

Premièrement, merci à toi de me donner l’opportunité de m’exprimer au sujet de l’USINARIUM, c’est un projet qui me tient vraiment à coeur! 

Je vais donc essayer de la faire courte, j’ai 34 ans, je suis originaire du 91, et j’ai à la base une formation d’ingénieur du son que j’ai faite sur Paris il y a quelques années maintenant…. J’ai longtemps été dans la musique rock/metal en tant que musicien mais aussi en tant qu’ingénieur du son studio, mais j’ai toujours été un peu un touche-à-tout! Je n’ai jamais trop aimé me limiter, il y a tellement de choses intéressantes à découvrir et à faire, je crois que j’aime tout simplement créer et fabriquer!! Je suis également passionné de motos, même si je n’ai eu mon permis qu’assez tard ayant des parents un peu réticents à ce sujet, comme souvent…

usinarium-ensemble

On va parler de Usinarium. Tu as créé cette marque il y a combien de temps? 

D’où vient le nom? 

L’USINARIUM est né il n’y a pas très longtemps, cela fait à peine plus d’un an, c’est un projet encore assez jeune et en plein développement! Le nom a été trouvé par ma chérie qui m’accompagne dans ce projet depuis le début puisque c’est elle qui s’occupe du graphisme, site internet, les noms des séries etc… et je dois dire que j’ai tout de suite accroché à ce nom quand elle me l’a proposé. Il est simple, concis et je trouve qu’il laisse une place à l’imaginaire et au rêve!

Où trouves-tu tes idées? Quels sont tes inspirations? 

Voilà une question qui n’est pas évidente, car je suis quelqu’un d’assez spontané dans ma façon de créer, et mes sources d’inspiration sont vraiment multiples, mais c’est souvent l’objet en lui-même qui va m’inspirer…  

La plupart du temps, je pars d’une pièce que j’ai en stock et je vais tout de suite savoir ce que je vais pouvoir en faire, et parfois c’est beaucoup plus compliqué…  Je commence à avoir un bon stock de pièces en tous genres, et souvent, je pars d’une pièce principale qui peut être un vieil outil comme une chignole, une pièce mécanique ou autre, et je me balade au milieu de mon bordel en cherchant ce qui pourrait bien s’adapter avec celle que j’ai entre les mains. Je prépare donc mon petit lot de pièces à assembler, et une fois que je pense que cela va le faire, je nettoie, modifie, soude, et cela donne l’ossature principale d’une nouvelle création. 

Parfois, certains objets se suffisent à eux-mêmes, comme par exemple un projet que j’ai eu à faire pour une entreprise locale où j’habite. Ils avaient en stock une ancienne pompe à essence et m’ont demandé d’en faire un lampadaire. Evidemment, avec des pièces aussi belles, c’est un peu plus simple, il m’a juste suffi de la restaurer et révéler tout son potentiel et d’y ajouter un arbre de transmission et un volant moteur de poids lourd pour en faire une création dont je suis très fier!

usinarium-drake3

J’ai vu que tu aimais beaucoup le Métal niveau musique, est ce que ce style musical t’inspire pour tes réalisations? 

En effet, depuis que je suis tout jeune, j’aime beaucoup le Rock / Metal, c’est la musique qui m’a accroché dans ma jeunesse et qui a fait que je me suis mis à la guitare et intéressé à la technique du son un peu plus tard. Mais heureusement, j’ai appris à apprécier beaucoup d’autres styles musicaux, et je peux très bien écouter du Vangelis, comme du Jeff Buckley, ou du gros rap américain…

Et donc pour répondre à ta question, cette musique a bien sûr participé à la création de ma personnalité et ma façon d’observer les choses, mais ce n’est pas une influence majeure dans le projet de L’USINARIUM…

Où déniches-tu tes objets qui se servent de base?  Chaque objet a t il une histoire? 

Y t il des objets d’une période que tu préfères? 

Il n’y a pas vraiment de période en particulier que je préfère, tout objet ou pièce qui accroche mon regard est le bienvenu dans mon stock, qu’il ait une histoire particulière ou pas… Je fais pas mal de vides greniers, brocantes, et je fouine un peu partout, chez des mecanos, des ferrailleurs, dans des dépôts vente, et j’en parle beaucoup autour de moi afin que les gens pensent à moi avant de jeter leurs vieux objets… Quand je vais à la déchetterie par exemple, je laisse toujours trainer mes yeux un peu partout histoire de voir si je ne peux pas trouver quelques pièces ici et là, et même si c’est interdit de récupérer dans les déchetteries, les gens sont en général assez sympas et me laissent me servir dans la limite du raisonnable… En fait, je pourrais y rester des heures, je sais, c’est étrange…  Pour te donner un exemple précis, il y a un jeune que je connais dans un village à côté de chez moi dont le père est mécanicien et qui bosse chez lui. Un jour, il me dit, passes voir notre stock, « on n’a pas mal de fûts remplis de pièces qui partiront à la ferraille, peut-être que des choses t’intéresseront ». Et là je me pointe, ils avaient environ une dizaine de fûts remplis à ras bord de pièces mécaniques, et pas mal d’autres choses comme des tubes, des cadres de scooter, de buggys, arbres à cames, pignons, phares et j’en passe… Je peux te dire que j’ai retourné tous les fûts un à un et que j’y suis resté un certain temps, j’avais l’impression que c’était Noël avant l’heure……..

usinarium-heyden5

Pourquoi tu ne cherches pas trop sur internet? 

Je ne fais pas beaucoup d’achats via le net car les bonnes affaires ne se font pas là, il faut se déplacer et discuter, négocier, ce qui est moins évident par internet, et les prix de vente sont souvent vraiment supérieurs et la négociation est un peu plus limitée… Et puis j’aime aller fouiner, trainer dans les vides greniers, même si cela demande pas mal de temps…. Après, quand vient l’hiver, évidemment, je suis obligé de chercher un peu plus sur le net vu qu’il n’y a quasi plus de vides greniers… Je me débrouille, et avec le temps, je commence à avoir mon petit réseau de fournisseur de pièces en tous genres…

Ce sont tous des créations uniques, jamais deux fois le même? 

C’est tout à fait ça, chaque création est unique même si nous avons au fil du temps créé quelques séries comme par exemple les NEWTON , toujours faites à partir d’anciennes perceuses à main, ou les HEYDEN, ou j’utilise toujours une ancienne lance à incendie et très souvent un arbre à cames. Mais elles restent à chaque fois uniques, jamais je n’utilise exactement les mêmes pièces pour le socle par exemple, ou d’autres petites pièces pour décorer les différentes créations. C’est vraiment tout l’intérêt de la chose, que les gens qui se procurent une de nos créations aient un objet vraiment unique, qu’ils ne pourront retrouver nulle part.

usinarium-morse5

usinarium-morse3

Dessinés tu chaque objet avant sa réalisation? 

En ce qui concerne le fait de dessiner ou de faire un plan avant d’entamer la création, eh bien je ne le fais jamais, tout se passe dans ma tête. J’ai évidemment une idée plus ou moins précise de ce que je vais faire avant de commencer à assembler et souder les pièces, mais cela peut parfois changer en cours de route si je me rends compte que cela ne va pas le faire, ou si ma compagne a une réaction « étrange » en voyant le montage à blanc de la future création quand je reviens de mon atelier pour lui montrer… Je ne suis pas toujours inspiré de la même manière, et parfois, je fais quelques fautes de goût, et elle m’aide à prendre les bonnes décisions, et souvent je l’écoute car elle a un regard artistique assez développé et très critique!

usinarium-newton18

Si une personne arrive avec un objet et de demande à partir de ce dernier de réaliser une pièce, c’est envisageable si te laisse carte blanche ensuite? 

C’est tout à fait envisageable, je l’ai d’ailleurs déjà fait quelques fois, comme pour la pompe à essence dont je t’ai parlé tout à l’heure, ou par exemple dernièrement, un client a acheté un ancien chalumeau en laiton qu’il voudrait que je transforme en lampe. C’est une autre approche car je dois jongler entre ce que j’ai en tête et ce que les gens veulent, même s’ils te laissent carte blanche. C’est moins évident car tu penses forcément à la personne qui t’a fourni la pièce en te demandant si cela va lui plaire si tu fais tel ou tel choix… Mais l’aspect plutôt cool aussi est de recycler un objet qui a une certaine valeur sentimentale et une histoire pour la personne, et d’en faire un objet qui lui plaira, et lui rappellera des souvenirs…

usinarium-werner1

usinarium-newton24

Ce n’est pas ton métier de base. Quelle est ta formation dans ce domaine?  As-tu un mentor? 

En effet, ce n’est pas du tout mon métier de base puisque comme je t’ai dit avant, j’ai une formation d’ingénieur du son, et que mon boulot alimentaire actuel est conducteur de car. L’avantage est que cela me laisse pas mal de temps libre pour assouvir mes besoins de création tout en ayant une sureté financière à la fin de chaque mois. Eh je n’ai absolument aucune formation dans ce domaine ni même de mentor, je suis toujours parti du principe que si l’on veut faire et apprendre quelque chose dans la vie, et bien il faut s’y mettre et s’en donner les moyens, et apprendre de ses erreurs… Mais avoir une formation ou une personne qui te guide dans ce que tu veux faire est évidemment un plus non négligeable, mais je n’ai pas eu cette chance.

Tu customises aussi tes motos. C’est juste pour le fun et pour toi ou tu en réalises  pour les autres? 

C’est principalement pour moi, et c’est vraiment sans prétention, même si nous avons modifié avec un ami une Yamaha TW 125 que j’ai eu la chance d’exposer à Paris au Bike Shed il y a deux ans et que j’ai revendu ensuite, et une autre petite Yamaha SR 125 qui roule actuellement sur Paris. J’ai également modifié mon Suzuki DR650 dans un esprit supermot Madmax comme j’aime dire, et plus récemment ma BMW R80, mais celle-là, je voulais la garder dans l’esprit d’origine tout en y ajoutant ma petite touche personnelle, mais avec les moyens du bord encore une fois…

usinarium-galileo1

usinarium-galileo1-2

Quel est ta moto actuelle? 

J’ai actuellement plusieurs motos, une BMW R80 de 1985, un Suzuki DR650 de 1997, et un vieux Honda CR 80 de 1986 pour aller m’amuser en forêt. J’ai aussi un petit Dirt avec lequel je fais le con dans mon terrain quand j’ai bu un coup de trop……… Et nous avons aussi la moto de ma compagne qui est un beau Honda Sevenfifty de 1999 tout d’origine, et qui restera comme ça, à part peut-être pour les échappements que nous modifierons un de ces jours pour que je puisse l’entendre quand nous roulons à deux…  Mais je pense que pour le printemps prochain, j’achèterai en plus une autre moto plus puissante histoire de pouvoir attaquer un peu plus que j’en ai envie, car entre mon DR650 qui est un monocylindre, et ma vieille BMW, Je ne risque pas de perdre mon permis, quoique…..

Quel serait la moto de tes rêves? 

Alors là, bonne question… Il y a énormément de motos qui me plaisent, mais je pense qu’au niveau moteur, ce serait un bicylindre à carbu, après pour le reste… J’adorerai avoir une Harley, mais aussi une sportive de chez Ducati etc etc… Mais je pense que ce serait une « ancienne », car je suis clairement plus porté sur le design des vieilles motos et sur leur mécanique qui est en général plus accessible, mais je ne pourrai pas te donner une réponse plus précise… peut-être si on en reparle dans 10 ans…

usinarium-drake2

usinarium-celsius3

Et pour conclure cette interview, peux-tu nous en dire un peu plus sur tes projets futurs avec l’USINARIUM?

J’aimerais beaucoup pour l’année 2017 officialiser tout cela en créant ma petite entreprise, et j’espère aussi pouvoir organiser au printemps prochain une soirée/expo en région parisienne, mais il faudrait pour cela que je trouve un local. C’est vraiment une chose que j’aimerais concrétiser afin de pouvoir rencontrer les personnes et pas seulement échanger avec eux via internet… Et peut-être un jour, si je vois à moyen terme que le projet de l’USINARIUM est viable, j’adorerai ouvrir ma boutique où je pourrai y vendre mes créations et d’autres objets de déco que je chinerai en brocante! Et cela me permettrait également de varier un peu et faire des meubles en les restaurant, modifiant ou en les créant de toutes pièces, ce qui est un peu difficile à l’heure actuelle n’ayant aucun lieu pour les mettre en vente. Encore un grand merci à toi pour cette interview et un énorme merci à ma compagne qui me soutient à fond depuis la création de l’USINARIUM, car c’est aussi grâce à elle que cela a pu se faire! Et je tiens également à remercier toutes les personnes qui nous ont fait confiance jusqu’à maintenant en nous commandant une de nos créations, car c’est aussi grâce à elles que le projet peut avancer!!

Merci d’avoir accepté cette interview. 

Karl Dallara

Usinarium.fr

www.facebook.com/usinarium

www.instagram.com/karldallara_usinarium/

usinarium-affiche-promo

This article has 2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *