Husqvarna Vitpilen 701 à l’essai

Dernièrement, j’ai été récupérer une Husqvarna Vitpilen 701 à la concession HVR Paris Bastille. C’est la deuxième fois que je conduis une moto de la marque Finlandaise. La première fois c’était la Swartpilen 401. Là moteur plus puissant 692,7 cm³, 75 CV, une position plus café racer avec des bracelets. J’avoue que j’aime bien le look, je dirai un style moderne plus que rétro. D’ailleurs, on pourrait croire que c’est une moto électrique (si on ne voyait pas le pot d’échappement et le collecteur)

Après des petites explications sur le compteur digital et avoir fait le tour de la moto, je suis parti de Paris pour m’évader un peu  en passant malheureusement par périphérique parisien. Il m’a bien fallu une heure pour m’habituer à cette moto, forcément, elle change de ma moto actuelle. La position dans un premier temps, les fesses plus hautes et mes poignets dans un angle que je n’ai pas l’habitude. Le plus gros changement a été de passer très souvent les vitesses. Il faut être sur le bon régime moteur sinon, ça claque. En gros, il faut que tu sois toujours presque à vouloir passer la vitesse suivante. Sinon tu rétrogrades, au début, ça m’a vraiment soûler car je ne roule pas comme ça. Une fois que j’ai eu compris, ça été un vrai plaisir. Elle se faufile partout, elle est super-maniable. Sa légèreté est un gros plus. Le freinage est vraiment bien proportionné, Brembo 4 pistons, disque avant 320 mm avec ABS. Je n’ai pas eu une seule surprise. Les vitesses passent très bien avec le Easy Shift.

J’en ai profité pour l’emmener sur des petites routes de campagne. J’ai pris beaucoup de plaisir, la position n’était plus un problème. La monte de pneus d’origine est très bien, Bridgestone Battlax S21, j’étais en confiance.  Par contre, bien avoir l’un œil sur la route et l’autre sur le compteur, ça monte très vite. Bien entendu, une fois sur l’autoroute, ce n’est pas la moto la plus confortable à 130 km/h.

Maintenant, c’est une citadine, même si c’est faisable, ce n’est pas la moto que je prendrai pour faire un Road de 2000 km. La selle est belle, elle est minimaliste mais confortable pour l’usage que j’en ai fait. Le bouchon de réservoir en aluminium est stylé, simple à utiliser. Par contre, le remplissage n’est pas hyper simple, je vais être honnête, j’en ai foutu partout la première fois. Il manque les feux de détresse et l’appel de phare, ce n’est pas indispensable mais c’est pratique surtout pour une citadine. La signature optique LED est vraiment belle. J’avais des rétroviseurs en bout de guidon en position basse, c’est peut-être bien esthétiquement mais honnêtement, je ne voyais rien. Je n’aime pas ça, je regarde dans mes rétros et par-dessus mon épaule toujours avant de changer de voie. 

La version que j’avais faisait un bruit sympa les 5 premiers kilomètres mais rapidement c’était un peu chiant. Limite beauf/kéké. Je pense qu’il faut un vrai silencieux pour voir un bon son mais sans pour autant faire chier ses voisins ou les passants. Le Akrapovic me parait bien.  Je vois bien cette moto pour un usage au quotidien avec des petites modifications esthétiques. Il me semble que c’est une bonne base pour faire quelque chose de sympa et unique.

J’ai pris le temps de faire quelques photos car je la trouve assez belle. J’ai mis différentes tenues pour voir le style qui irait le mieux avec cette moto. C’est une moto à essayer, si vous n’aimez pas la position, il y a la swartpilen 701, bien stylée aussi

Je vous conseille donc d’aller l’essayer car

www.husqvarna-motorcycles.com

hvrparis.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.