Gants chauffants Vquattro Alpha Evo à l’essai

Début janvier en pleine période de froid, je commençais l’essai des gants chauffants de la marque Française Vquattro, un nom Italien mais fabriqué en Chine. Ce ne sont pas des gants en cuir dans un style rétro mais avant tout ce que je cherche en hiver quand il fait autour du zéro degrés et parfois une météo capricieuse, ce sont des gants qui me tiennent chaud, étanches et coupe vent, le style passe après.

Ceux-là ont l’avantage d’avoir une doublure de qualité en Primaloft que l’on retrouve souvent dans les gants de moto ou de snowboard, une membrane imperméable et coque de protection au niveau des phalanges. Ce sont des gants très souples, si vous prenez la bonne taille, vous aurez de l’air au bout des doigts pour avoir de la chaleur et surtout ne pas les avoir compressés, ne pas prendre trop grand non plus.

Sur ce modèle, une fois les batteries 7,4V chargées, vous les branchez et glissez dans la poche côté paume de main et vous fermez à l’aide d’un velcro.  Au moment de retirer la batterie pour la recharger, bien tenir les deux embouts pour ne pas tirer sur le fils. Pour les allumer, vous devez faire un appui long sur le logo en caoutchouc qui sert d’interrupteur étanche sur le dessus du gant. Il s’allume alors sur le voyant rouge qui est le plus chaud, ensuite orange puis vert quand il fait un peu meilleur. On voit facilement la couleur en plein jour. Je vous conseille s’il fait froid de les allumer en laissant la position rouge pendant que vous vous préparez. Faites en sorte que les gants soient fermés afin que la chaleur se répartisse partout dans les gants. Une fois enfilé vous pouvez appuyer sur le dessus de chaque doigt pour sentir la chaleur de la résistance. Elle va jusqu’à l’ongle mais pas sur le devant des doigts. Vous passez sans problème le manchon au-dessus de la manche du blouson et serrez la partie élastique pour faire étanchéité. La chaleur restera bien dans les gants et s’il pleut, ça évitera que ça rentre. Petite précision,  les batteries ne gênent pas même avec une montre.

Quand il faisait vraiment froid, j’ai trouvé que la chaleur était vraiment bonne voir supérieur au Bering, mais malheureusement les batteries se consomment vraiment vite. Vquattro donne la possibilité de les brancher sur une prise allume cigare ce qui permet d’avoir une autonomie illimitée. Je n’ai pas essayé car je n’ai pas trouvé de revendeur en Ile de France pour ce produit, il aurait fallu les commander sur internet. Pour économiser de la batterie, j’ai mon astuce, je mets des sous-gants Odlo Warm et je me mets en position orange. Si vraiment il fait froid, je repasse en rouge.

Quand, j’avais la BMW R nineT Scrambler, il y a eu deux matins assez frais, j’ai pu tester le duo gants chauffants/poignées chauffantes, je dois dire que c’est le combo parfait surtout quand on n’a pas de protection devant les mains. De temps en temps je mettais mes mains entières sur les poignées pour réchauffer tous les doigts. En hiver, dans les régions froides quand on roule tous les jours, je pense que l’option poignée chauffante est comme la climatisation indispensable dans une voiture quand vous roulez en été sous la chaleur, on aurait du mal à s’en passé. Chez BMW ou Triumph, c’est une option entre 215 et 255€ hors montage. Mais pas de fils qui dépasse ni de boitier sur le guidon. Pour en revenir aux batteries, toujours pas de voyant de ce qui reste d’autonomie, ça sera à vous de faire votre calcul ou d’anticiper. Je les trouve assez longs pour charger, plus de 4h.

Passons au côté waterproof, comme je roule souvent même quand il pleut, ce n’était pas difficile de les tester dans ces conditions. Pour le coup, j’étais content, rien à dire, c’est étanche, pas d’eau qui rentre même après des bonnes averses. Il y a sur chaque index une partie qui ressort avec une matière type Néoprène comme on peut voir sur les photos, a priori, ça fait office d’essuie glace,  du coup celui de gauche en roulant me servait à nettoyer l’écran de mon masque ou ma visière, ce qui m’a bien aidé parfois et le droit à l’arrêt pour la goutte au nez vu que c’était assez doux. Même mouillé, la matière côté paume ne glisse pas. On a toujours un bon touché sur les leviers.

En cherchant le chargeur allume cigare, je suis tombé sur des revendeurs qui me demandaient si j’en étais satisfait car a priori, ils auraient beaucoup de SAV. Donc pour le moment, je touche du bois car ils n’ont pas de soucis de charge ni d’autonomie, encore moins de chauffes. Comme ce test a été réalisé sur 2 mois, je reviendrais compléter cet article si jamais je rencontrais un problème quelconque. J’ai trois amis qui utilisent des gants chauffants Vquattro et à ce jour, aucun problème pour eux.

Je trouve ces gants très confortable et doux à l’intérieur. Quand vous êtes à court de batterie, la doublure Primaloft fera tout de même bien son job sur une courte distance.

Prix : 179€ les gants. 15€ le chargeur allume cigare.

www.vquattro.fr

www.ridervalley.com/fr

Produit mis à disposition par Vquattro.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *