Gants chauffants Racer iWarm City

Depuis fin décembre, je roule avec les gants chauffants iWarm City de la marque française Racer.  J’ai pu les essayer dans différentes conditions climatiques afin d’avoir un avis pertinent.

La première sortie s’est déroulé sous la pluie, les gants ont bien résistants à l’eau. L’intérieur était bien sec et heureusement d’ailleurs. Le problème avec des gants en cuir, c’est le temps que le cuir met à sécher une fois mouillé. Si vous partez en road trip et que vous pouvez les sécher dans une chambre d’hôtel, c’est top. Si vous êtes en camping, je ne suis pas sûr qu’ils soient bien secs le lendemain. C’est le cas pour beaucoup de gants en cuir. Heureusement la membrane Polymax  permet de ne pas mouiller l’isolation thermique Primaloft.

Par chance, je n’ai pas eu que de la pluie, il y a des jours où il a fait froid et là j’étais assez content d’avoir des gants chauffants. Pour charger les batteries (Li-Polymer de 7.4V), il faut utiliser le chargeur rouge qui est livré avec les gants. Il est préférable de les charger en même temps. Les batteries se logent dans une poche fermée avec un velcro. Il suffit de brancher le fil à la batterie. Je regrette juste qu’il y ait pas de système de verrouillage, il  arrive parfois que la prise se déconnecte. Ça m’est déjà arrivé, je pensais que je n’avais plus de batterie, c’était juste déconnecté.

Avant de démarrer le moteur de ma moto, d’enfiler mon blouson et mettre mon casque, j’allume les gants en appuyant sur l’unique bouton et j’active le mode qui permet de faire une chauffe rapide, les trois voyants clignotent. Une fois chaud, j’ajuste la température en appuyant à nouveau sur le bouton. Quand il fait 2°C en roulant à 110 km/h sans protection de main, je mets au maximum mais dans ce cas, la batterie dure moins longtemps. Il y a un voyant sur chaque gant pour gérer l’autonomie. Quand ils sont verts fixes, la batterie est au maximum, ensuite, ça passe au vert clignotant, puis rouge clignotant et la fin est proche quand c’est rouge fixe. La chaleur est sur le dessus de la main jusqu’au bout des doigts. Je constate en pleine chauffe une autonomie d’un peu plus de deux heures. Plus de 4h sur le minimum. Pour avoir une autonomie illimitée, vous pouvez mettre une prise sur la batterie ou une prise allume cigare Din, bien utile lors d’un road trip pour avoir les mains au chaud. Quand il fait très froid, j’avoue mettre les gants chauffants et les poignées chauffantes de la BMW.

Esthétiquement, je les trouve assez classiques, le soufflet d’aisance apporte une touche rétro. Il n’y a pas de protections  sur le dessus de la main à par le cuir. Les gants sont souples, faciles à enfiler et agréables à porter grâce à l’intérieur polaire Silk. Il y a un velcro pour serrer le poignet et un zip pour passer dessus le blouson et accéder à la batterie. Ce zip a tendance à s’ouvrir de temps en temps.

Comme son nom l’indique, ce sont des gants pour un usage urbain et plus pour des courts trajets. Je ne pense pas qu’ils correspondent pour une sortie de 2h à 90 km/h avec une température au tour de 2°C. Ils pourront par contre très bien convenir à un trajet domicile – bureau. Si vous avez des poignées chauffantes et protections de main comme sur une GS, dans ce cas, c’est jouable aussi. Et bien entendu, cela dépend de la sensibilité de chacun au froid. Autrement, il faudra plus s’orienté sur les gants Heat 4*

Ne pas oublier de les prendre une taille au-dessus de vos gants été pour avoir un peu d’air au bout des doigts, des gants trop petits ou trop serrés couperont la circulation du sang et vous aurez froid.

En dehors de la moto, ces gants pourront être utilisés pour avoir les doigts au chaud en faisant du ski.

Je trouve que ces gants sont un bon rapport qualité-prix. Ils sont disponibles en noir ou en marron.

Prix des Iwarm City : 219 €

www.racergloves.com

*Si vous voulez un plus haut de gamme, il y a le Heat 4 avec protection sur le dessus de la main et doigts, raclette pour la pluie, 4 niveaux de chauffe et double batterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.