Eurofestival : Direction Grimaud étape 2

Rendez vous devant l’hôtel sur Villefranche sur Saône avec Aurélien, Virgile, Yann et Marie à 8h00.
Après les présentions et le tour des motos, nous partons pour un deuxième rendez vous à côté de Lyon où nous retrouvons une partie des Free Man Run et d’autres personnes qui feront la route avec nous direction Grimaud.
Avant d’arriver à l’Euro Festival, la route est longue avec 100 km d’autoroute pour rejoindre Grenoble. A la sortie d’autoroute, nous rencontrons un problème d’antenne qui met en alarme les motos, on perd 30 minutes à essayer de redémarrer certaines motos, par chance, ils avaient laissé le code d’alarme d’origine.
Une fois le problème résolu,  nous prenons la nationale direction Sisteron, la route est belle et sinueuse, avec en arrière plan, les montagnes enneigés. Un convoi de plus de 20 motos, ça ne passe inaperçu et ça roulent plutôt doucement et il reste encore 300 km, après un restaurant juste avant Gap, nous quittons les FMR qui partent à 4 en station, ils nous retrouverons samedi à Cogolin. 
Je fais la connaissance à cet arrêt de Gaby de Wild magazine, je vous ai dit que je ferais pleins de superbe renconte lors de ce voyage.
On continu jusqu’à Sisteron, puis je décide d’abandonner le groupe pour faire la route seul afin de prendre mon temps pour faire des vidéos et des photos. Vitesse moyenne entre 70 et 80, le Fat Boy qu’on m’a mis a disposition va enfin pouvoir me montrer son comportement dans les lacets, montées et freinage en descente. C’est exactement ce que je pensais, cette moto est bien pour faire de la route, mais pas que, elle est joueuse et j’ai trouvé très maniable, la partie entre Dignes les Bains et Draguignan a été pour moi une vrai partie de plaisir, le poids de la moto avec mon gros bagage à l’arrière n’a pas été du tout un handicap, d’ailleurs l’ABS est vraiment remarquable, bien entendu, ça arrive que les reposes pieds frottent un peu dans les virages, mais pas plus que ça. 

Je suis arrivé le premier finalement, les autres ont rencontré des problèmes mécaniques sur la route et ont pris un autre chemin.
Arrivé à Roquebrune sur Argens, je m’arrête à la concession Harley-Davidson où il y a encore pleins de belles motos exposées dehors.
Le troisième jours commence, direction le site de l’Eurofestival.
http://www.facebook.com/chazsterhd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *