Le casque Hedon Heroine Racer à l’essai

En octobre 2016, la marque anglaise Hedon présentait son nouveau casque intégral au salon Intermot à Cologne et dans la foulée je faisais un article pour le présenter sur le blog (Hedon Heroine Racer).  Après une présentation officielle sous forme de soirée de lancement à Paris chez Vintage Motors Bastille, le casque est arrivé avec quelques mois de retard dans le commerce au compte goutte. J’ai pu avoir le mien quelques semaines plus tard pour enfin pouvoir le tester, nous étions début novembre 2017.

J’avais le choix entre les deux modèles intégraux, le Racer avec la visière sur pivots et le Classic avec les pressions pour y mettre une casquette et l’utiliser avec un masque par exemple. Mon choix s’est porté sur le Racer. Comme d’habitude chez Hedon, il me faut une taille Small. Le sizing est le même pour ce casque.  Je choisi le mien en full black matt, je me suis dit que ça pourrait être sympa avec le noir de mon Sportster Iron et son côté dark. Je constate que les matériaux, l’assemblage et la finition sont vraiment de qualité. Il n’y a rien à dire de ce côté-là. Le système anti-buée est déjà posé sur la visière, pas besoin d’en acheter un par la suite et de le coller vous-même comme d’autres marques. Maintenant passons à l’essayage, la première fois, il faut bien tirer la jugulaire de chaque côté pour écarter légèrement le casque afin de passer les oreilles. Une fois passé, je me sens très bien à ce niveau-là et au front. Je n’ai pas un menton prononcé mais j’avoue qu’il est vraiment très proche de la mentonnière du casque. Pour tester rapidement comment on se sent dedans, je ferme la visière et je respire normalement. Pas de buée, mais en même temps, le temps était plutôt correct au moment où j’ai reçu le casque. La jugulaire et le système double D sont les mêmes que les autres casques Hedon, je sais que la jugulaire est simple à mettre ainsi que le bouton pour le bloquer.

Passons à l’essai sur route. On pourrait dire, peu importe le style de la moto pour tester un casque de ce genre, mais au final je ne suis pas forcément d’accord. Entre la position sur un café racer et celle sur un custom, le champ de vision n’est pas vraiment le même. Sur ce casque avec la Guzzi V7 III Racer, en position un peu penché vers l’avant, je trouvais que le champ visuel n’était pas excellent, il fallait que je lève davantage le menton pour avoir une bonne visibilité. (ce qui au bout d’une journée de ride fait assez mal aux cervicales quand on n’est pas habitué.) Le style sur la Guzzi est vraiment très sympa par contre, bien rétro. Avec le Fat Bob ou mon Sportster, aucun souci de ce côté-là, c’était très correct. J’ai pu tester ce casque dans différentes conditions climatiques comme la pluie et le froid. Je conseille bien entendu de ne pas trop laisser la visière ouverte à l’arrêt quand il pleut car quelques gouttes peuvent rentrer à l’intérieur et réduire l’efficacité du film anti-buée. Si le feu rouge dure plus d’une minute, vu la place qu’il y a entre votre bouche et la mentonnière pour respirer, il faudra de toute façon ouvrir. Je parle pour ma personne, étant asthmatique, j’ai peut-être besoin d’un peu plus de place pour être à l’aise. Par contre, quand il fait froid et qu’il y a de la condensation quand vous respirez, vous avez les gouttes qui ruissellent sur la mentonnière. Cela peut être désagréable quand on a quelques poiles sur le menton comme moi. Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas d’aération au niveau de la bouche ce qui est un peu dommage. Si vous roulez visière ouverte, le nez est en contact direct avec le vent ce qui peut être assez désagréable. La visière a deux positions, ouverte ou fermée, une fois fermé, elle est bien maintenue, elle ne risque pas de se lever.

Quand j’utilise mes casques Hedon Hedonist sur voies rapides, je mets toujours des bouchons d’oreilles spéciales moto pour réduire le bruit du vent, même si c’est un intégral avec une visière, j’en ai mets aussi avec celui-ci. Le confort au niveau de la conduite est incomparable. Je ne peux que vous conseiller d’utiliser ce genre de produit quand vous faites des longs trajets.

Il est possible sur le casque Racer de retirer la visière et les pivots (ça laisse 2 trous de chaque côté) et de mettre un masque pour changer de style. Attention à la taille, tous les masques ne passent pas. Il faut qu’il soit ensuite bien en contact avec le visage pour ne pas avoir d’air au niveau des yeux. Pour remplacer la visière, c’est vraiment très simple et sans outils, il suffit de tourner les pivots.

Pour conclure, ce casque est intéressant et de bonne qualité. Il répondra aux besoins de la plupart des motards et dans les différentes conditions climatiques. Après on aime ou pas l’esthétique de ce casque qui a un look assez rétro. Je le trouve sobre, manque  une ouverture sur le devant même si l’air passe bien en dessous et de la place au niveau de la bouche. Par contre l’intérieur est vraiment qualitatif et très confortable.

Il existe dans différents coloris avec des collaborations très intéressantes. Pour le moment, il ne fait pas partie du programme de customisation.  Il y a 6 finitions de visière, du transparent au plus foncé en passant par le jaune. Vous pouvez changer aussi les pivots.

Comme d’habitude, j’ai mis le produit dans différentes différentes conditions climatiques et sur différentes motos pour avoir un avis intéressant.

Ce casque est facilement trouvable chez Vintage Motors

 

Prix : 749€

 

This article has 2 Comments

  1. Eccellente lavoro che rende merito e promuove, per i tempi presenti ed a venire, l » opera del laboratorio Darsi Pace del prof. Guzzi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *