Casque Felix Motocyclette à l’essai

En septembre dernier, la marque Felix Motocyclette arrivait dans le monde du casque dans les magasins. J’avais eu une présentation en juin mais j’avais gardé cela pour moi tant que c’était en mode projet mais j’étais impatient du coup que ça sorte pour vous en parler. La marque est liée au préparateur de moto, le Garage de Felix à Rennes. Antoine FLORIO, le fondateur, passionné de moto et importateur de plusieurs marques dans cet univers a décidé de rendre hommage au casque de courses automobiles des années 70. Casquette avec visière fumée intégrée et la coque au niveau des maxillaires prononcées un peu comme un Arai Freeway. Mais pour mieux vous en parler, il fallait que je le teste. Il y avait un choix important de coloris dont les licences Gulf, Lotus et Alpine. J’aurais pu faire sobre et prendre encore noir mais je trouvais que le damier blanc et noir était parfait. Il me fait penser à une édition limitée de chez Les Ateliers Ruby, le Tour Auto 2014.  Avec sa casquette, je trouvais qu’il allait bien avec ma moto. Après avoir sélectionné le coloris, j’ai choisi la taille, j’ai donc pris un médium comme chez Bell et Hedon.

Dès que je l’ai reçu, je l’ai enfilé pour voir le confort, aucun point dur, pas trop serré, juste comme il faut. On peut ne pas avoir la tête pour certains casques même si c’est la bonne taille. J’ai vu des gens acheter des Bell Bullitt et Moto 3 alors qu’ils se plaignaient des points durs. Si le casque ne va déjà pas dans le magasin, imaginez après deux heures de route. Même quand j’essaye un casque dans un magasin, je mets la jugulaire, le système double D, c’est simple à mettre. Cette dernière est de bonne taille et la pression se met facilement sans gants.

Comme il m’allait bien et qu’il faisait beau, j’étais impatient d’aller rouler. Je suis parti directement sur des petites routes, je voulais voir si la casquette était efficace et le casque était bien insonorisé. Effectivement, la casquette n’est pas trop longue. Il y a un écran solaire qui peut se retirer, personnellement, je ne suis pas fan pour deux raisons, esthétiquement, car ça fait vraiment pilote automobile et deuxièmement car même si c’est efficace comme le soir avec le soleil de face, ça me gêne dans mon champ de vision. Pas top la nuit en plus mais pratique quand il pleut. C’est assez simple à retirer et à remettre si besoin. Il faut juste stocker l’écran proprement pour ne pas le rayer. J’ai voulu voir si la casquette pouvait se retirer car comme on peut voir, il y a deux grosses visses sur les côtés. Effectivement, on peut la retirer mais vous avez les deux trous des visses et deux autres petits trous qui la maintiennent en place car il y a pas de fixation au milieu. Conclusion, je vous conseille de ne pas retirer la casquette, elle fait partie du style du casque de toute façon.

Pour ce qui est de l’insonorisation, même si je suis toujours entrain de conseiller de mettre des bouchons d’oreilles spécial moto, là pour les petits trajets, je n’insiste pas forcément. Par contre au delà  100 km/h sur des moyens ou long trajet, je vous les préconise. Les Alpine ou les Alvis passe sans problème avec ce casque. Le bruit du vent est nocif, préservez votre audition et cela apporte vraiment un confort supplémentaire. Pour ce premier trajet, j’ai pris mes lunettes de soleil, les branches en plastiques glissent parfaitement et il n’a pas de point de compression. J’ai testé aussi avec différents masques comme le Léon Jeantet, un Oakley et un Ethen Scrambler. Les trois masques passent sans problème. Sur ce casque, il n’y a pas de passant derrière pour assurer le masque. Je souligne ce point car si vous avez tendance à mettre le masque en haut sur la casquette, vous risquez de la perdre. Sur la photo ci-dessous, j’avais carrément oublié que je l’avais, j’ai eu de la chance qu’il ne tombe pas.

La coque est en fibre de verre, je ne le trouve pas lourd. Il est bien ventilé, je n’ai pas eu trop chaud quand il y avait de forte chaleur en septembre. Petite entrée d’air sous la casquette et deux sorties derrière. L’intérieur est facilement démontable et lavable. Même si c’est du cuir synthétique et tissu suédé, la qualité est très correcte pour le prix.

Au début, j’étais un peu sceptique sur le design, au final, j’aime beaucoup, je suis bien dedans. Le casque est bien positionné niveau prix. Il y a une version noire pour le côté discret et des versions plus colorées pour les fans automobiles. Il est livré dans un sac pour le protéger ou simplement le ranger.

Prix 209€ chez Vintage Motors

http://www.felixmotocyclette.com

This article has 2 Comments

  1. Je l’ai essayé chez Bike Prod à Toulouse. Surpris par le confort et la légèreté. Le casque est bien fini, les coloris super sympa, je pense me prendre le full black avec interieur en suédine marron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.