Casque Biltwell Lane Splitter

Je ne vous cache pas que lorsque j’ai vu le casque Biltwell Lane Spitter pour la première fois, j’ai cru que c’était le Simpson Street Bandit. Après, en regardant de plus près, il y a certains détails qui font bien la différence comme l’entrée d’air au niveau du menton, avantage, on respire bien en été, mais en hiver bonjour le froid au niveau de la bouche. Il n’y a pas de système pour occulter cette entrée d’air. C’est aussi ce qui permettra de gérer le flux d’air qui ressortira en haut derrière.  Il y  aura certainement un peu la buée car il n’y a pas de système type Pinlock ou Fogwin. La visière est sur la charnière et se bloque facilement avec une pièce métallique, pas de risque de s’ouvrir à grande vitesse. C’est comme les anciens casques de Formule 1 époque Hunt et Lauda, c’est pratique. J’ai ça sur le casque Airborn Full Ride. La coque extérieure est en ABS moulé par injection et l’intérieur en polystyrène. Pour le confort, c’est classique, doublure en lycra amovible avec rembourrage en mousse matelassée cousue diamant. Le système de fermeture de la jugulaire est un double D, c’est qui est très bien.

Le Lane Splitter est le premier casque Biltwell aux normes de sécurité DOT & ECE, ce qui veut dire qu’avec celui-ci, vous pourrez rouler en France.

Il faut compter autour de 220€ selon le site internet et un peu plus cher pour le modèle Rusty Butcher qui sera disponible cet été.

Avec ce type de casque, on voit de plus en plus de motards qui roulent en custom qui portent des casques intégraux. Les personnes faisant du stunt sur les photos ou dans la vidéo sont des professionnels.

https://www.biltwellinc.com




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *