Casque Bell Moto 3 à l’essai

Depuis plus d’un mois je roule le casque Bell Moto 3 dernière génération, mon choix s’est porté sur le rouge pour rouler en toute discrétion. Il reprend le style du mythique casque de motocross des années 70 mais aux normes actuelles et avec la technologie moderne. La coque est en fibres composites, le casque est léger, le mien en taille S avec la casquette pèse 1250 gr.

Il est équipé d’une jugulaire avec un système double D très facile à mettre, la pression qui retient le bout se met facilement et tient bien en place. La tirette rouge en tissu commence à se dégrader, une petite pièce en cuir aurait été bien vu. J’ai bien entendu démonter l’intérieur pour voir le système au cas où j’aurai besoin de le laver. C’est très simple à retirer et à remettre. C’est un tissu bouclette anti-bactérien, il est doux et confortable. Sur les versions collaboration comme le RSD et le Independent, c’est en micro-suède et simili cuir.  Il y a 3 tailles de coques / 3 tailles de calotin EPS.

Le casque est fourni avec une casquette 5 pressions, elle est bien fixée et ne bouge pas quand on dépasse les 100km/h. Les pressions côté casque sont visées, heureusement d’ailleurs car elles sont super-puissante. Quand vous retirez la casquette, allez-y doucement car c’est un coup à la casser. Selon le style que je veux avoir je la mets ou pas. Du coup, à force de la retirer, les pressions côté casquette commencent à faire un peu la tête, elles ont du jeu. Par chance si je dois la changer, c’est la noire et elle ne coûte pas très chère. Si vous avez le Bell Moto 3 RSD, faites bien attention, elle sera plus dure à trouver. En parlant de la casquette, pensez à enlever le sticker carré avec la taille du casque, c’est comme sur les manches des costumes ou autour des téléviseurs, ça se retire.

Passons à l’enfilage et l’utilisation sur route. Il faut déjà bien avoir choisi sa taille, j’aurai pensé que je devais prendre la taille S car ça correspondait niveau tour de tête à ma taille, mais en l’essayant, j’avais un peu mal aux tempes. J’ai donc testé la taille Médium, c’était mieux, un peu plus à l’aise mais j’avais peur de regretter passé les 100km/h. Je dis ça car j’ai déjà eu ce problème avec un jet Les Ateliers Ruby en 2009. Je me suis dit qu’au pire je mettrai des cales autocollantes en mousse. Je l’ai donc pris en taille Médium et je ne regrette pas, pas eu besoin de coller des cales. Privilégiez un achat en magasin si vous n’êtes pas sûr de la taille.

Pour l’enfiler, il faut tout de même bien tirer vers l’extérieur les deux sangles pour écarter un peu la coque et passer les oreilles. La coque est bien rigide. C’est d’autant plus important quand vous mettez des bouchons d’oreilles. D’ailleurs au passage, ce casque n’échappe pas aux bouchons d’oreilles spéciale moto. En ville avec un masque, on peut s’en passer, avec des lunettes de soleil un peu moins mais alors sur l’autoroute avec la grande ouverture, c’est obligatoire. Voir l’article sur les bouchons Alvis Mk4. (j’ai les MK5 actuellement qui sont encore plus performant). Les bouchons, c’est pour le bruit du vent principalement, si vous choisissez ce casque, vous comprendrez mieux ce commentaire.

Quand vous roulez, vous respirez très bien dans ce casque, l’air passe bien par les ouvertures derrière les grilles sur la mentonnière, voir un peu trop quand il fait froid. J’apprécierai sûrement plus cette entrée d’air quand il fera chaud car là, je mettais mon cache-cou jusqu’au nez dès que je partais le matin sur une voie rapide. La matière côté intérieur de la mentonnière est facilement lavage, ça peut servir. (Une histoire d’allergie aux pollens).

Sa grande ouverture permet de mettre un large choix de masques, Oakley, Von-Zipper, The Barstow, Electric etc. Faites attention tout de même si vous le mettez parfois en haut au niveau des pressions si vous n’avez pas la visière, car derrière il n’y a pas de passant pour sécuriser le masque. Pensez à le mettre autour du cou même si ce n’est pas simple à remettre rapidement mais sinon vous risquez de le perdre. Il existe une petite attache autocollante d’une marque concurrente mais bon, les casques de motocross n’en ont pas à la base.  Si vous portez des lunettes de vue ou de soleil, les branches passent à condition qu’elles soient assez fines et pas trop épaisses, sinon, ça risque vraiment d’être gênant au bout de quelques kilomètres.

Sur l’autoroute même si la casquette reste bien en place, elle fait tout de même une prise d’air mais elle pourra être utile dans deux cas ; si vous avez du soleil ou de la pluie comme j’ai pu avoir jeudi dernier. J’étais bien content, ça m’a un peu protégé même si ça passe. Par chance, j’avais un masque mais comme l’ouverture est grande, il y a un jour entre le masque et la mentonnière ce qui laisse passer la pluie. Je peux vous dire qu’on sent bien les gouttes qui piquent le nez avec la vitesse. Sur certain masque comme le Oakley Crowbar MX, il y a un cache-nez amovible. Bien entendu jeudi, je ne l’avais pas mis.

Pour conclure, j’adore vraiment ce casque même s’il a quelques défauts. Le look rétro avec ou sans visière me plait beaucoup. J’ai pu le tester avec la BMW Scrambler en off road, je n’ai pas eu trop chaud, en plus il faisait bon ce jour-là, je respirais bien dedans. Je l’ai testé aussi avec la Triumph Bonneville T120 et le Bobber Bonneville ainsi qu’avec mon Sportster. C’est juste pour vous dire qu’il passe vraiment avec différents styles de motos. A vous de l’accessoiriser avec un masque sympa par la suite.

J’ai alimenté l’article avec différentes photos que j’ai faites depuis le premier jour de l’essai pour vous donner une idée du style avec différents masques, tenues et motos.

Prix entre 369€ et 399€ selon le modèle et le magasin.

Plus d’informations ici : www.bellhelmets.com

Homologué DOT et ECE.

Casque mis à disposition par Mecanic Sport.

Je joins une photo du Bell Moto 3 face au DMD Seventy-Five.

 

This article has 2 Comments

  1. Salut Laurent,
    Comment est ce casque par rapport à un DMD 75?
    D’ailleurs si je ne m’abuse la photo avecle 75 n’a pas du se charger… 😉
    Merci du retour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *