A la découverte de la Gironde en Fat Boy Special

Pendant mes vacances sur le bassin d’Arcachon, la concession Harley-Davidson Bordeaux à Bègles m’a gentiment prêté un Fat Boy Special. Cet article est plus pour vous montrer des photos du Fat Boy Special dans une belle région de France que pour vous parler de ses performances.

Le Fat boy Special est un modèle que j’apprécie beaucoup. Il est imposant, très stable, maniable, freine très bien malgré son poids et est un plaisir à conduire. Avec une moto comme celle-ci, faire la route des vins me semblait une bonne idée. J’ai pu rapidement confirmer mon choix. Quelques kilomètres en longeant les quais de la Garonne jusqu’au pont Jacques Faban Delmas ont suffi pour appréhender de nouveau cette moto. Je suis ensuite remonté par les quais pour rejoindre Saint Vincent de Paul avec son magnifique pont au-dessus de la Dordogne qui amène à Saint André de Cubzac. Puis direction Bourg pour une petite pause au bord de l’eau.

fat-boy-special-bordeaux-1-6

fat-boy-special-bordeaux-1

Entre cette ville et Blaye, j’ai reçu ma première averse, je n’avais pas prévu de vêtement de pluie, j’ai continué la route pour sécher un peu avec un vent de face. J’étais content d’avoir mes bouchons d’oreilles pour moto. Là tu te dis que tu aurais dû prendre un Touring. De Blaye à Royan, il y a quelques belles routes mais malheureusement très peu de virage. Au loin à travers les vignes, on découvre des Châteaux.  A Royan, le beau temps est revenu, la traversée avec le bac a été un peu agitée, il fallait rester au niveau des motos car ça bougeait un peu.

fat-boy-special-bordeaux-2

fat-boy-special-bordeaux-3

fat-boy-special-bordeaux-4

Dès qu’on arrive de l’autre côté à la Pointe de Grave, on sent tout de suite cette odeur de pin qui est très agréable avec la chaleur. Ayant fait le côté océan la fois dernière, j’ai décidé de redescendre par Saint Vivien du Médoc et ensuite prendre la D2 en passant par  Saint Christoly du Médoc jusqu’à Saint-Estèphe. On passe des jolis petits villages assez calme avec des ateliers abandonnés. Au bord de la Garonne, on peut voir des cabanes de pêcheurs sur pilotis appelé carrelets.

fat-boy-special-bordeaux-5

fat-boy-special-bordeaux-7

fat-boy-special-bordeaux-6

fat-boy-special-bordeaux-11

fat-boy-special-bordeaux-8

fat-boy-special-bordeaux-9

fat-boy-special-bordeaux-10

fat-boy-special-bordeaux-12

Il commençait déjà à faire tard, j’ai repris la route direction Saint Helene, Blagon où j’ai pu découvrir un lieu abandonné « urbex », sympa comme décor pour faire de nouveau des photos. Juste eu un petit moment de panique quand sont arrivés 4 sangliers derrière moi. Ils étaient aussi curieux que moi.

fat-boy-special-bordeaux-16

fat-boy-special-bordeaux-17

fat-boy-special-bordeaux-18

fat-boy-special-bordeaux-19

fat-boy-special-bordeaux-20

fat-boy-special-bordeaux-15

fat-boy-special-bordeaux-13

fat-boy-special-bordeaux-14

fat-boy-special-bordeaux-go-pro-1

J’ai fini sur le port Ostréicole de Andernos-Les-Bains pour assister à un couché de soleil un peu dans les nuages. Au final pour cette journée, 310 km.

fat-boy-special-bordeaux-21

fat-boy-special-bordeaux-22

fat-boy-special-bordeaux-23

fat-boy-special-bordeaux-1-2

Le lendemain, le temps était meilleur en début d’après midi. Un arrêt au port de Biganos sur le bassin pour quelques photos de ces jolies cabanes colorés avec le Fat Boy. Ensuite, direction la dune du Pyla pour rejoindre Biscarosse par une magnifique route arborée de pins. Un arrêt à la plage le petit Nice qui donne face au banc d’Arguin.

fat-boy-special-bordeaux-24

fat-boy-special-bordeaux-25

fat-boy-special-bordeaux-26

fat-boy-special-bordeaux-27

fat-boy-special-bordeaux-28

 Le temps commençant  à changer, je décide de faire demi-tour. Je me prends une bonne averse au niveau du Camping des Flots Bleus. Arrivé à la Corniche, le soleil revient et je me pose pour faire quelques clichés avec l’océan en arrière-plan.

fat-boy-special-bordeaux-32

fat-boy-special-bordeaux-31

fat-boy-special-bordeaux-30

fat-boy-special-bordeaux-29

fat-boy-special-bordeaux-go-pro-2

Il était temps de remonter sur Bordeaux rendre la moto. Passage obligé par Pyla sur Mer et le Moulleau pour rejoindre Arcachon avant de reprendre l’autoroute. Le Fat Boy est à l’aise sur ce type de route même avec encore un bon vent de face. Avant de rendre la moto, j’ai été faire un tour au Darwin quai des Queyries à Bordeaux pour découvrir ce lieu assez sympa.  Le moteur 103 est très agréable malheureusement, dans les bouchons, la moto chauffe vite, j’avais hâte de rouler. Il manque juste le régulateur de vitesse comme sur le modèle Fat Boy S.

Merci encore à la concession Harley-Davidson Bordeaux et Harley-Davidson France.

fat-boy-special-bordeaux-33

This article has 8 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *